Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

totalités mineures - Page 4

  • Mon gris-gris à dorer

    Je l’emporte, il m’embarque
    nous voguons de concert
    en traînant dans les parcs
    sous les portes cochères
    replètes

    Partout, à l’horizon
    la même fête, alors
    s’arrange des crayons
    pour affiner son port
    de tête

    Dérangées, les nuées
    ça moutonne ! ça vrille !
    Leur menace avortée
    implore un stylo bille
    - en stylet ?

    Mais je grave à la plume
    ceints d’une moleskine
    les feuillets qui m’enfument
    autant que je les signe
    au carnet

    Mon gris-gris à dorer

     

     

    poLésie,impromptu littéraire,fermerla parenthèse

    tiniak ©DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

    pour un Impromptu Littéraire - tiki#262

  • Ovale Ier

    Où ? flotter mieux, ainsi, que dans son doux cloaque
    exempt de tout serment, lié par aucun pacte
    avec un tambourin pour seule compagnie
    celui d'un cœur sans pli dont c'est le premier acte

    Voici qu'une musique enrobe l'habitacle
    prodigue, sans obstacle, un flot de pensées neuves
    Je ne suis pas conscient que mes yeux s'en émeuvent
    Je suis bien installé, à demeure, au spectacle…

    Ailleurs est impossible !

    Liquide, la durée passe du rouge à l'or
    D'un geste ramolli, j'en touille le trésor
    Que sais-je de son prix ? Je lui fais des caresses
    J'explore un sentiment; est-ce que je souris ?

    Eh, mais quels sont ces bruits, ces lumières soudaines
    ce froid qui me remplit et m'entoure à la fois ?
    Quels sont tous ces débris ? ma coquille, peut-être ?
    En moi, gronde un lent cri : je n'ai pas voulu naître !

     

    poésie,ovale,œufs au plat

    tiniak ©2016 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#258

  • Un petit rien (comm' d'hab')

    Un petit rien à faire
    juste avant de dormir
    m'expédie en enfer
    au moment de sortir
    du Rêve
    - arpents de souvenirs sur de fantasques grèves..

    Lire la suite

  • Le pont du dernier mort

    Je tenais sur le pont, fidèlement, mon quart,
    lassé - depuis le temps ! des troubles jeux dans l'onde
    pour n'y avoir puisé aucune idée féconde
    et m'occupant d'un ciel qui n'eût pas tant d'égards
    à mon quelconque endroit.

    Ils sont venus de loin, chacun son familier,
    le front bas, l’œil humide - et la semelle, encore !
    Ils menaient leur défunt vers son dernier débord,
    suivant le benjamin et l'urne dépouillée.

    Lire la suite

  • lightened grin on grinding halt

    poésie,solarium,buster keaton,rainy day,pluie,rain,fleuve,river

    Lire la suite