Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

effet : mes rides

  • Amicalement, tiens !

    Son tout premier prénom faisait chanter la pierre
    Ses bras, depuis son tronc, accueillaient les mystères
    Avec son verbe cru, il conspuait l'enfer
    et, des salamalecs, les chiants qui vont de pair

    Jipé, c'est Yves Simon dans un cœur lycéen
    Jipé, c'est un bonbon qui se refuse aux chiens !
    Jipé, c'est un regard amoureux des festins
    C'est l'ami qui m'apprit qu'être amis c'est sans fin

    Comme chacun de nous, il eut des casseroles
    mais la vaisselle fut faite avec sa Carole
    et ce qu'ils ont construit, conquis... même frivole !
    leur vie, leurs beaux enfants qui sont à bonne école

    Jipé, tu m'as rien dit; voilà ta grandeur d'âme !
    Jipé, je te chérie comme on aime une femme
    Jipé, tu m'as surpris comme on fait double à Dame...
    Tu es le seul ami dont j'ai compris la flamme

    Je suis là, devant vous, seulement par la lettre
    Je puis vous assurer qu'il aima vous connaître
    Je m'appelle David et pas vide est mon être
    puisque Jean-Pierre est là; qu'en nous, il va renaître

     

    ♥ tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK ♥

  • Merci, mais non merci !

    "Fallait pas... Vraiment (vraiment ? non !)"
    Un soir de Noël en famille...
    C'est comme... disons, une goupille ?
    Killer, avec tous le même nom !!
    Incongru d'en tirer ses billes !
    Nul moyen d'échapper au truc !
    Grappiller même une minute...

    N'être pas à ce que l'on fait
    Oublier qu'on veut être ailleurs
    Et découvrir, sous le papier
    La charmante petite horreur

    Bon, après tout, y a pas mort d'homme
    On se frotte; on se congratule...
    Ranimant le foyer qui brûle
    Différant le bazarnaom
    Et logeant, moins profond qu'en poche
    Le cadeau improbable et... moche !

    tiniak,cynique,acrostiche,joyeux noël,gilles est jaune,pas moi,d'un coup,je me sens bien,marron,nan,j' déconne,mais pas tant

    tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#338

     

  • Just Cry! Et t’inspire un bon coup…

    à Mathilde

    Springtime will come again
    You're not only just a part of it, now
    You're involved in writing it's next song
    And you're not alone

    à ton père

    Je me souviens...
    Quand Jean crie "stop !"
    un enjeu tendu est palpable
    un murmure s'invite à table
    entre accroches, comme syncope !

    ***

    C'est bon, j'en viens !
    J'y sais... Voyez-vous le présage ?
    Entendez-vous bien le partage
    qui se peut nourrir d'âge en âge
    en n'ayant qu'à tendre... l'humain ?

    ***

    En quelques strophes
    Jean-Christophe ?!
    La mission est bien impossible...
    Sauf à voir en vos meilleurs profs
    l'enthousiasme de l'invincible

    ***

    Pleurez ! Pleurons ! Qui l'ont connus...
    Toi, bientôt, le pleureras-tu
    Sa perte compte à ce combat
    qui n'avait d'autre objet que toi

     

    tiniak,jean-christophe,anarchie,mathilde,candle light,hands

    JCEPJean-Christophe = Educ Pop !

  • Ma, no !

    à Marie-Noëlle Roederer

    Son nom ? C'est un regard, large comme un sourire
    des parfums cuisinés depuis quelque grimoire
    - oublié ? négligé ? Non pas ! dans cette histoire
    qui lui filait le train et prévenait du pire

    D'elle, je l'ai compris : on est jeune à tout âge !
    Il suffit de chanter, d'embrasser une fleur
    de garder, bien au frais, quelque poème au cœur
    et puis de s'indigner contre les avantages !

    Chacun de ses enfants m'ont donné à connaître
    la beauté de l'instant, la musique du jour
    et la curiosité qu'il faut garder - toujours !
    soucieux, mais bon vivant, cherchant ce que c'est d'être

    Adieu, vains cardinaux ! Cette femme fut digne !
    Qu'avions-nous z'en commun ? Laforgue, par exemple
    "Tant les bois sont rouillés..."; je vais m'en faire un sample !
    Je signe ce regain : MaNo, en quatre signes...

    Et, tristement gouailleux
    je ramasse en vos yeux
    cette invite anarchiste
    où Marie-No subsiste
    et dit : « soyez heureux… »

    MaNo,Marie-Noëlle Roederer

    tiniak ©2018 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Bliss hard

    Oh, paix ! Dis, c'est quoi, ce blizzard ?
    Ce vent glacé sous mes cheveux...
    Un défi descendu des cieux
    indécis, défendu des vieux
    par quelque brutal avatar ?

    Un pet de plus sur la moquette ?
    Un air de fête au bord du gouffre ?
    Qui saura comme en vrai j'en souffre
    à gâcher toutes mes pantoufles
    à me rapporter à ma couette ?

    « Boujou, madame. Ça ! fait pas chaud...
    Tandis que l'âme y théorise
    souffrez que je souffle une bise
    à votre sein des vantardises
    avant de masser votre dos. »

    Là, c'est que l'On n'est plus d'ici !
    Vous m'avez dit : « va, voir ailleurs »
    J'y suis, las, et pas bien meilleur...
    Je n'en serai pas le veilleur
    tous les vents ont changé de pluie

    Il est venu d'où, ce blizzard ?
    Ce vent rivé sur mes doigts gourds...
    Je me croyais, seul, dans la cour
    à scribouiller sur nos amours
    quand il m'a soufflé : « c'est trop tard »


    poésie,blow,souffle,wind,vent

     

     tiniak ©2017 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK