Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

effet : mes rides

  • octordre

    Voici qu'une curiosité
    au sein des familiarités
    tète une gorge inexplorée
    avec du schiste plein la bouche
    que nul n'embrasse, rien n'étaie
    mais ravage une verte couche

    Voici le chemin, dans le ciel
    au parfum (de... thym pris de miel ?)
    qu'une fourmi belle et bien morte
    pour les femmes sans cul ni porte
    emporta sur ses maigres ailes

    Voici le pli d'une bourgeoise :
    " - Ah, mon ami ! Que Lui me garde
    d'engendrer des larmes bâtardes."
    (pas moyen d'effacer l'ardoise)

    Voici, là... ouf ! que tous les fous
    m'avaient, là, donné rendez-vous
    quand, de me rendre, pas question !
    mais de m'y prendre ? sans façon !

    Vé ! me rameute des quarts d'heure
    insolubles dans la marée
    charriant des profondeurs moirées

    Vois ce cri, comme il peine à dire
    ce qu'il me plaît pourtant d'écrire

    Vé, bé !
    Vé, c'est...

    tiniak ©2020 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

     

  • LN, foi d'eux

    La neige veut tenir
    un autre témoignage
    quand le printemps fourrage
    un bourgeon à venir

    Ne boudons pas plaisir
    d'y voir, avec ardeur
    un regain de bonheur
    quoiqu'il faille mourir

    La joie peut être sûre
    dans un humble regard
    porté sur le trottoir
    ou fleur dans les ramures...

    Ne boudons pas la joie
    de l'instant incongru
    qui nous révèle nus
    dans l'arbre à mille doigts

    hélène,arborescence,deuil,tiniak le niak

    à ma Tatie Chérie et son fils, Fabrice.

    tiniak ©2020 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Trépied pour un regard

    Ce pavé, sous mon pas, me semble d'éternité
    me mène à mon trépas, mais je ne crains pas la mort
    je sais lire mon nombre (d'où que me vienne l'or)
    à l'aune de mes amours et de mes amitiés

    « ...Et, pourquoi pas, un cinéma ? » 

    Là, je fouille mes poches, sous les yeux.

    Il est là, devant moi, avec cette question simple; et j'explose ? Nan ! Je souris du nombril et puis, ça monte aux lèvres; tandis que, là-dessous, ça boue comme une printanière sève.

    « Non, merci... J'ai ma dose. »

    Et ça va cheminer, le vent pour ou à l'encontre
    avec des pieds-de-nez (à l'endroit de l'abandon)
    et des larmes rentrées, en quête d'un doux Pardon
    le regard épuré que surprend une rencontre

    -- le regard épuré
    que surprend une rencontre --

     

     

    céline,acrostiche,tiniak,roma

    à ma soeur, Céline ;)

    tiniak ©2020 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Maïa

    poésie,hommage à,maïa izzo,acrostiche,tiniak,foulquier

    Ilet sous le vent

    Lire la suite

  • Amicalement, tiens !

    Son tout premier prénom faisait chanter la pierre
    Ses bras, depuis son tronc, accueillaient les mystères
    Avec son verbe cru, il conspuait l'enfer
    et, des salamalecs, les chiants qui vont de pair

    Jipé, c'est Yves Simon dans un cœur lycéen
    Jipé, c'est un bonbon qui se refuse aux chiens !
    Jipé, c'est un regard amoureux des festins
    C'est l'ami qui m'apprit qu'être amis c'est sans fin

    Comme chacun de nous, il eut des casseroles
    mais la vaisselle fut faite avec sa Carole
    et ce qu'ils ont construit, conquis... même frivole !
    leur vie, leurs beaux enfants qui sont à bonne école

    Jipé, tu m'as rien dit; voilà ta grandeur d'âme !
    Jipé, je te chérie comme on aime une femme
    Jipé, tu m'as surpris comme on fait double à Dame...
    Tu es le seul ami dont j'ai compris la flamme

    Je suis là, devant vous, seulement par la lettre
    Je puis vous assurer qu'il aima vous connaître
    Je m'appelle David et pas vide est mon être
    puisque Jean-Pierre est là; qu'en nous, il va renaître

     

    ♥ tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK ♥

    Lien permanent Catégories : effet : mes rides 0 commentaire