Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LN, foi d'eux

    Pin it!

    La neige veut tenir
    un autre témoignage
    quand le printemps fourrage
    un bourgeon à venir

    Ne boudons pas plaisir
    d'y voir, avec ardeur
    un regain de bonheur
    quoiqu'il faille mourir

    La joie peut être sûre
    dans un humble regard
    porté sur le trottoir
    ou fleur dans les ramures...

    Ne boudons pas la joie
    de l'instant incongru
    qui nous révèle nus
    dans l'arbre à mille doigts

    hélène,arborescence,deuil,tiniak le niak

    à ma Tatie Chérie et son fils, Fabrice.

    tiniak ©2020 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Maints dans la main

    Pin it!

    Maints dans la main
    heureux parfums
    de rose et cendre

    Le temps sans fond
    que l'horizon
    aux rives tendres

    D'aucun adage
    - foin des courages !
    mouronne au four

    Dense bréviaire
    le salutaire
    et simple amour

    La paume feu
    tant que les yeux
    à l'aube s'ouvre

    Y joue le sang
    de ces tourments
    qui se découvrent

    Passion rigole
    en lettres folles
    de s'inventer

    Une rivière
    d'âme et de chair
    où s'inviter

    Le rêve obscur
    et l'aventure
    d'aimer encore

    Dansez, fantômes
    sur l'Hare Ôm
    de nos essors

    J'apprends la tienne
    - eh ! prends la mienne...
    et cheminons

    Qu'il vente ou pleuve
    la route neuve
    Allons ! Rêvons...

     

    tiniak ©2020 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • aveu crépusculaire

    Pin it!

    A l'endroit singulier, redouble ! crépuscule...
    de ton brillant ténu, obscur et familier
    La vie n'a rien changé au fil de son pendule
    et sa rondeur s'enroule en boucle de soulier

    Vois, que tient dans mon poing le souvenir charnel
    d'un doux parfum de miel exempté de festin...
    Qu'il n'en soit pas de loi, morale, ni missel
    c'est ce qui m'encourage et me mène à ce point

    Eh, nuées au jabot ! (à l'immuable cours)
    dessinez vos contours ailleurs que sur mon dos
    que l'appeau sous mes os s'invente des amours
    aussi fructueuses qu'un sifflet de loriot

    Une nuit, un matin, s'abouchent l'horizon
    à ma fenêtre close à l'orée des jardins
    si chers à mes voisins qui taillent leur gazon
    sans éponger mon front d'un revers de la main

    poésie,solarium,buster keaton,rainy day,pluie,rain,fleuve,river

    tiniak ©2020 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK