Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paVupApRi - Page 5

  • Demain, contre-résolution !

    Premier de l’an… connasse ! T’en foutrais, moi, de ces duperies à la nian-nian ! Et que je me promets ceci; et que je ferai plus cela; et queue de cheval, oui ! #tsékwa ? Je laisse passer la journée et, dès demain, je m’y mets, mais alors… pour de mauvais ! Je lance ma contre-résolution. Gilles peut bien rire jaune, j’appelle direct mes frangins, Paul et Mick (Victor). Moi, c’est Martial. Plutôt enclin à faire court, ‘oyez ?

    Demain, on me dit bonjour ? Je dis au-revoir; comme dans la chanson des Beuatlesse, tu vois le truc ?

    Demain, je fume même dans mon bain et sans prendre de cendrier, hein ? Après, quand j’irai chercher mon paquet chez mon poujadiste de buraliste, je camperai, bien droit, jambes écartées, devant sa porte d’entrée pour bien faire chier la file de ceux qui auront fait de même, après moi, qui me serai grave retenu de passer devant les précédents – chose que je me réserve pour plus tard dans l’année, quand même.

    Demain, je pisserai dans un bénitier. Cherchez pas, j’en rêve depuis que j’ai quitté ma défroque d’enfant de chœur.

    Demain, une vieille se pointe sur ma ligne de bus bondée aux heures de sorties de bureau ? Devine… J’embrasse une maxime d’enfer « j’y suis, j’y reste ! ». Un régal, ça va être.

    Demain, je me remets au skate et je nique autant de chevilles que je peux pour un cent dix mètres « Eeeeh ! ».

    Demain, je galère en caisse pour trouver la carte de fidélité du magasin – que je n’ai pas « ah, mais non ! c’est pas chez vous, mais chez… (son concurrent, ben tiens !) ».

    Demain, je me rends en mairie, je chope leur putain de Cahier de Doléance et je griffonne obstinément à tous les chapitres sensés recueillir mon expression Si-Toi-Hyène : « Doll hait Hans ! Divorce pour tous !! ».

    Demain, je déniche un de ces scribaillons qui se la pètent, genre « j’écrivaille » ou « t’as vu ? je suis membre des Impromptus Littéraires (si, si, ça existe, j’ai vérifié) », et je lui pollue ses comms avec des mièvreries pitoyables. Je le vois déjà, l’autre, en mode branlette intellect à la truelle. Pfff ! Mao, reviens !!!

    Demain, dès l’aube, à l’heure où blêmit ta compagne, j’éructerai; vois-tu ? je sais que tu m’entends; j’armerai mon foret (j’aurai mon passe-montagne); je ne puis dégueuler loin de toi plus longtemps !!

     

    tiniak,mauvaises résolutions

    tiniak ©2018 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire (thème : "Mauvaises résolutions") - tiki#339

  • Merci, mais non merci !

    "Fallait pas... Vraiment (vraiment ? non !)"
    Un soir de Noël en famille...
    C'est comme... disons, une goupille ?
    Killer, avec tous le même nom !!
    Incongru d'en tirer ses billes !
    Nul moyen d'échapper au truc !
    Grappiller même une minute...

    N'être pas à ce que l'on fait
    Oublier qu'on veut être ailleurs
    Et découvrir, sous le papier
    La charmante petite horreur

    Bon, après tout, y a pas mort d'homme
    On se frotte; on se congratule...
    Ranimant le foyer qui brûle
    Différant le bazarnaom
    Et logeant, moins profond qu'en poche
    Le cadeau improbable et... moche !

    tiniak,cynique,acrostiche,joyeux noël,gilles est jaune,pas moi,d'un coup,je me sens bien,marron,nan,j' déconne,mais pas tant

    tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#338

     

  • Pépites éhontées (ps'homme)

    Pépites éhontées, ces yeux !
    (...tes yeux !)
    C'est du feu qui mâche le marbre
    c'est de la flamme sans palabres
    mouronnant qui le verra mieux

    Ses yeux - Ô dieux ! c'est du granit
    (...bauxite ?)
    C'est une offrande qui s'arrache
    - sous le chocolat, la ganache...
    avec ses passions favorites

    Avant même d'en dire plus
    (...morues !)
    voyez gonfler à vos chevilles
    de tristes, bourgeoises, vétilles
    Elle en préserve sa vertu

    Un petit point là-dessus ?
    Diamant n'est pas qu' hypocrite !

    Manies, manies... restez sans suite !
    (…trop cuites !)
    Regardez-la mieux dans le fond
    où mélancolie est un nom
    lâchant, d'un clin d'œil, une invite

    Eh, dimanche ! Laissons venir
    (soupir…)
    le cœur étanche et sans contrainte
    se donner de la voix, sans plainte
    et songer au soudain plaisir

     

    tiniak,acrostiche,van den berge,les yeux dans les yeux,pépites,diamant,taire ou dire ou dire

    tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Essor aimant

    J'ai levé ma petite échelle
    contre la grisaille du monde
    En assumerai la faconde
    l'entier embrassé par le ciel

    Eh, pourquoi pas ?

    Pour m'affranchir de la matière
    je veux quitter son socle dur
    atteindre et jouir de l'azur
    en nourrir mon sort sur la terre

    A mon retour...

    Raccorder le rêve à mon âme
    et lui en laisser en offrande
    voilà tout ce que j'en demande
    voilà comment brûle ma flamme

    Seule et profonde

     

     

    poésie,tiniak écrit pour,timor rocks,photographie,intention,polétique

    (cliquer pour afficher en grand)

    tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour une "Carte postale" de Timor Rocks, photographies
    car je souscris à ce qu'il dit : "On a deux vies"

     

  • Comme herse de la chère ? Rideau !

    Voici que pleut sur l'alentour un air de fête
    Tu viens, toute velours et raspberry beret
    En bas, les magasins s'observent en secret
    Ignore leurs débours et gagne nos lubies

    J'entends, dans l'escalier déjà, que tu souris
    et mon âme frémit jusque sur le parquet
    Je t'ouvre; c'est complet; le temps ferme la porte
    La ville peut crier, mais reste lettre morte

    Alors ? Dévorations ! Murmures z'à tue-tête...
    Choqués ? les commerçants ont le rideau tiré
    En sommes inconscients, tout à notre ballet
    Oubliés, le jour même et la fade chambrette

    Nous brûlons, d'une fête, en ce Bel Aujourd'hui
    Libres de nous livrer à des amours plus fortes
    qu'à son tour, l'alentour s'ignore et nous oublie

     

    tiniak,impropmtu,commerce de la chair,raspberry beret

    #beauty ? tiniak ©2018 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK