Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maïa

poésie,hommage à,maïa izzo,acrostiche,tiniak,foulquier

Ilet sous le vent

à Maïa


Il pleut sur la fratrie, des yeux fermés au monde
Les rires enfantins s'étouffent dans les fleurs
Epeautre et lavandin se gavent de nos pleurs
Toute ombre désormais cache une tête blonde

Seule, en son océan, Maïa trempe son pied
Où, naguère agités, les flots se font plus calmes
Un exotique plant la couvre de sa palme
Silence, méfie-toi ! son rire va tonner

Le rire de Maïa réfute la colère
Et rappelle à son père qu'il a bien fait d'aimer

Vous la voyez, bien sûr; vous l'entendez encore...
Elle est indélébile, à présent, comme un charme
Nourrissons donc l'écho de son rire en nos larmes
Tant il reste, en nos cœurs, à chérir ce trésor

 

poésie,hommage à,maïa,acrostiche

tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • Un Tiniak pour Noël
    Quel cadeau les amis
    un bouquet de havanes
    fumés en un instant
    et une longue fille
    qui brûle sous le vent
    les pieds nus dans la mer.
    les pieds nus dans l'amer
    les pieds nus dans l'amour
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • Pour tous les amis de Maïa #LGBT qui l'entouraient, je n'en ai pas fini ;p

  • Hum, hum... Je t'explique :
    Maïa, ma nièce, nous a quitté cet hiver, Célestine. Elle était pourtant si talentueuse photographe, chroniqueuse au Monde et à Libé... Connue, notamment sous le pseudo de Zelda Weinen (Les Larmes de Zelda), entre autres productions artistes et militantes.
    A 28 ans, elle a volontairement fait un terrible plongeon dans la nuit, depuis une fenêtre d'immeuble.
    Merci, maintenant que tu sais, de ne pas commenter sans avoir cherché qui elle a pu être.
    Je ne te fais aucun reproche, ok ?
    Je t'embrasse, David.

Écrire un commentaire

Optionnel