Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

secret

  • Le lieu de mon secret

    Pin it!
    (à Ernesto Timor)
     
    À révéler mon lieu secret à d'autres paires d'yeux
    - d’autres destinataires !
    puis-je garder à discrétion, à défaut de mystère
    le lieu d'être de mon secret
    sans y voir soudain déballé
    ce que je chéris mieux
    - sans être avaricieux…
    loin des regards, loin des curieux et tous les tralalères ?
     
    À promener mon lieu secret, à ce moment précis
    du dedans au dehors
    sur le théâtre de la vie, parmi tous ses décors
    tel qu'en moi, je le lie, l'endroit
    où, tout ce que je lis, c'est moi
    jusqu'à le résumer
    à sa plasticité
    dans la geste photographique d'Ernesto Timor
     
     

    Ernesto Timor, "Mon lieu secret" - 2031

    tiniak ©2013 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un ouvrage du photographe Ernesto Timor
    "Mon lieu secret" éditions lebel ©2013
  • ombres, portée

    Pin it!

     

    for your eyes only

    Dans l'absolu secret de l'ombre
    j'écarquille des yeux en nombre
    et regarde de toute part
    d'où pourrait surgir l'aventure
    de la lecture

    Dans le secret de l'ombre bleue
    prêt à me diviser par deux
    je flotte
    en perdant le souvenir de ma grotte

    Dans le secret d'une ombre orange
    j'attends que l'horizon se mange
    les doigts un à un, roux et verts

    Dans le secret sans ombre de l'oubli
    subsiste un pâle écho, mon cri

     

     

    participation alternative
    à celle publiée sur le site d'écriture ludique
    des Impromptus Littéraires

     - tiki#92

    tiniak ©2010 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • noms communs (stu)

    Pin it!

    Secret :
     Si ce n’est pas même un murmure,
     c’est encore à peine un clin d’œil
     et pour que le secret perdure
     il faut qu’une âme le recueille

     Et ce que veut le secret taire
     exige que l’on se ménage
     hors de la portée des commères
     l’intérieur à tous les étages

     Aussi bien ne demande pas
     à l’être aimé pourquoi il t’aime
     demande plutôt à ton chat
     de te réciter un poème
    ; bagage à maints tombeaux passibles de pesants silences ; recette de grand-mère et/ou de sorcier.
    - Le secret des secrets c’est que tous les chats parlent [Claude Roy].

    Tango :
     Pourtant si fière du mollet
     la danse pleure des épaules
     enfermant chacun dans son rôle
     fini, rouge, prédestiné

     Une tragédie noire et sûre
     enveloppe la compagnie
     qui va la mort sous les talons
     et du défi dans la cambrure

     Quand se relâche leur étreinte
     à la fin, on n’applaudit pas
     on crie, on défait son chignon
     et puis voilà
    ; un certain panaché rougeoyant dans la bière ; où l'on accorde et on danse.
    - Monsieur Petite Moustache relevée en croc avec l’oreille gauche fendue, dites-moi à quoi on reconnaît l’âge d’un cynocéphale dont la fesse droite est bleue et la gauche tango ? [Benjamin Péret].

    Un* :
     Par « Aimez-vous les uns les autres »
     (je ne sais plus qui a dit ça)
     je comprends bien que l’on se vautre
     à plus du trois sur mon sofa
    ; opposé à l’autre, ça fait déjà deux ; quantité première par laquelle tout se fige comme un rien.
    - Loin les vulgaires fortunes / Où ce n'est qu'un jouir et désirer : / Mon goût cherche l'empêchement / Quand j'aime sans peine j'aime lâchement. [François de Malherbe].

     

    ________________________________________________________
    retour au SOMMAIRE DE L'ABECEDAIRE

     

    tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK