Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • saulitude 125

    saules de Vincennes

    Vincennes, 10 janvier 2010

    Gazouillis si particulier
    que les chants d'oiseaux le matin
    Grave, aigu, à proximité
    l'un à l'autre de loin en loin

    Il me semble y pouvoir entendre
    harmonieusement concentrés
      une réponse à son appel
      l'ivre désir à la parade
      la faim du jour dans sa nacelle
      du chapardeur la dérobade
      l'entrain, la fuite
      et quelque autre notion profonde
      - qui m'est interdite, du monde

    Ramassée sur sa branche
    la poésie que rien n'étanche
    est assoiffée
    le fleuve las, n'y suffirait
    ni la pluie,
    ni la beauté que je t'envie
    grand saule,
    à qui voudrais tendre l’épaule

    Où t’emmener du bout des doigts
    hors cette fraîcheur qui décroît
    mais traîne ?
    Que ferions-nous de la semaine ?
    De novembre ?
    Et de la jalousie des trembles ?

    tiniak © 2011 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#102
    en 125 mots, donc.

     

     

  • pluie

    Magritte

    Les yeux cloués dans les mains
    je vais et vient
    l'heure d'en rire
    puisqu'il n'en est rien à mot dire
    taisons tout
    Que dans le silence à genoux
    soyons aussi pauvres que fous
    sans vain espoir
    ni peur, ni aucun songe noir
    que cette ivresse
    de ne plus aller à confesse
    seul et sourd
    quand tout l'air est vibrant d'amour
    et pleure
    la seule pluie qui vaille
    du bonheur

    tiniak - carnÂges © 2011 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • m'endiant

    le gai ris doncà Gino

     

    Tandis que tourne ma vielle
    la vie elle ne m'attend pas
    puis tendre sébile et crécelle
    à celle qui soldera
    tout mon compte
    quoi qu'en disent, que m'en raconte
    elle est là
    j'en suis las
    de me lacer, Poucet, les ailes
    au cœur la même ritournelle :
    Allez, va !

     

      

    tiniak © 2011 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    http://www.deezer.com/listen-3251592
    (it's DB's 'Dynamite')

  • poétaire

    apache%20972.gifPoésie ramassée par taire
    implose ou rue des logorrhées
    alluviales chargées de faire
    le ménage avant d'amarrer
    au ponton de l'imaginaire
    où j'attends sur l'embarcadère
    le prochain vaisseau fantôme et
    son lot d'exotiques pensées

    Hors de moi, peau et terre
    dès qu'un jour a le dos tourné
    pour l'emploi que mon corps sert
    j'embrasse ma destinée
    (je suis pirate de l'ère)

    tiniak © 2011 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

    souris-moi

  • Sur la butte à Carco

    Passe au vent mollissant une rousse crinière

    Allure, qui te presse ?
    Urgente, l'aventure ?
    Quelque folle allégresse ?
    De plus obscurs desseins t'aspirant vers le vide ?
    Qui, pourquoi... ne retient un instant par la main
    ton unique pâleur couverte d'éphélides ?
    S'il en était besoin...

    La chaussure est là, seule et baille au caniveau

    Triste objet singulier
    Flasque peau de chagrin
    Gis-tu là, délaissée ?
    Affranchie d'une gémellité trop pesante
    as-tu pris ce parti de façon volontaire ?
    Pour changer de sujet ? de lacet ? de détente ?
    D'une, je n'ai que faire...

    Diffus un lampadaire éclaire le pavé

    Montres-tu le chemin ?
    Et lequel, après tout :
    à rebours ou destin ?
    À quoi joue le brouillard folâtrant à tes jupes ?
    À masquer l'embusquée sous son trouble manteau
    que je saigne mon sang à son contrat de dupes ?
    Que n'ai-je de stylo...

    Arrête, mon cerveau
    Taisez-vous mes pensées
    Laissez-moi promener sur la butte à Carco
    mon petit chien mauvais parmi les saligauds !

     

    carné volé

    tiniak - Ruades © 2011 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#101

    (hommage à Francis Carco)