Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blabla de filles

  • Ode effrontée

    Pin it!
    771f190f106f3113ea4c0b28771eaa73.jpg

    Ode éhontée
    à cette effrontée
    de Fanny Berrebi
    sur 'pavupapri'

    Je sais qu'elle est
    à l'Odéon, té!
    cherchant dans le noir
    un nouvel espoir

    Aux dés qu'on t'ait
    jouée ou gagnée
    tu craques ta tige
    Fanny callipyge

    Au débotté
    je vais t'enlever
    ne fais pas ta prude :
    Fanny attitude!

    Haute montée
    sur son destrier
    arrangeant sa mise
    Fanny part en crise


    Honte passée
    tout reste à jouer
    car tout reste à faire
    de rimes en vers

    Au débotté
    je vais t'enlever
    ne fais pas ta prude :
    Fanny attitude!

    L'ode effrontée
    de l'autre éhonté
    stoppe à la station :
    susdite "Odéon"

    tiniak le niak(oué!)

  • Fanny prend note

    Pin it!
    55c2ee2b318b60d808a0169b94360000.jpg

    Fanny prend son panart

    en lisant les messages

    inscrits dans son 'fanart'

    certain crus, d'autres sages

    Des images et des mots

    quelques appels à l'aide

    billets doux de puceaux

    et photos se succèdent

       

    Fanny prend une claque

    et son chapeau décolle 

    découvrant de tiniak

    les vers en farandole

    " l'est-y fou, celui-là!...

    s'écrit soudain Fanny

    "... ça nous mène où, tout ça ?!

    c'est quoi 'pavupapri ?! "

       

    Fanny se prend le chou

    Fanny se prend la tête

    s'évertue peu ou prou

    à piger le concept

    " dis donc, c'est chaud bouillant! "

    Eliiiiiise à la rescousse

    dit son étonnement

    lui donne un coup de pouce

     

    Fanny prend le parti

    d'interpeler tiniak

    lui donne son avis

    et lui dit tout à trac :

    " abahiyion, mon vieux

    toi, tu vas droit au but

    tu n'as pas froid aux yeux

    t'es une bête en rut! "

       

    Fanny prend position

    derrière ses commentaires

    attend la connection

    de l'invité mystère

    tiniak ne tarde point

    à répondre à l'invite

    par un lot de quatrains

    coquins et explicites

     

    Fanny prend la mesure

    de l'interlocuteur

    dont l'étrange écriture

    s'exprime sans pudeur

    le jugeant sans mépris

    prompt à la dérision

    conclue : " pavupapri,

    c'est de l'art, mon cochon! "

    4280697f41040f51d1914b2754834b88.jpg

    tiniak le niak(oué!)

  • Eh, dites! Oh!

    Pin it!

    de l'usage de l'écrit sans complexe et de la qualité de volubiliste confirmé(e), il me faut vous entretenir. si, si!

    ça rafraîchit.

    c58b82438fc829318930854cc130e3e6.jpgc'est qu'il y a des volubilistes qui s'ignorent, alors... étant donné que c'est à mes yeux une carte d'entrée plus que valide pour adopter l'esprit d'ici, sur 'pavupapri', allez donc tester vos mirettes sur les pages de la volubile volubilis. prenez garde que vos braguettes ne soient pas trop serrées, ni vos lunettes déjà embuées ou votre tête par trop coincée dans un carcan de vertus mal (mâles ?) placées. c'est du chaud bouillant!

    avec ça, c'est en surfant de blogs en bleurks de la blogobule 'BLABLAS DE FILLE' (tag populaire, s'il en fuse) que j'ai découvert le franc parler, le chaud parler, le cru parler de La Volu... mon flanc n'a fait qu'un tour - de la souris au clavier, et je me suis jeté!

    dans quoi ?

    dans une parole qui caracole en tête des pérexécutions de tabous. j'aimais déjà les mots, les bons et les beaux, les mots rigolos qui jouent entre eux comme les marmots d'une cour d'école maternelle (sans calculer les vieux yeux qui les entourent, leurs oreilles insidieuses et leurs voix de crécelle quand il faut rentrer dans le rang). na! mais j'ai découvert avec les Anne Archet et consoeurs, les Sex&Cie, les silolo, une autre manière de conjuguer le verbe : en chair et en bone!

    f98e54ec81458ae35b42746c92a101e5.jpgprenez le cul... oui bon, du calme, finissez au moins cette note, monsieur, madame... ou revenez-y bientôt, car ce que je voulais dire, c'est prenez le mot CUL, faîtes-en un "tag" et vous verrez qu'il est bien difficile de n'être pas déçu (pas dessus, rôôô!). c'est vite vulgaire, le mot cul. grossier, ça m'irait, mais au détour d'une humeur, pas en valeur absolue.

    ici commence un érotisme - que je nomme volubilisme, car s'y mêlent des propos anodins qui dérapent vers un popotin, un bout de sein, une paire de mains agiles et, toujours volubile, ça se fait descriptif, explicatif, pédagogique bientôt, et puis ça vire au poétique, à l'excentrique (Alec sans trique ? quel dommage), ça fond dans le subliminal, ça se fait du bien - ça fait pas de mal et c'est TOUJOURS le propos d'une personne... qui se donne.

    c'est pas du porno, eh, dites! oh!

    ça titille à l'entre-jambe, mais ça vient du cerveau.

     

    tiens, tant qu'j'y pense: ne manquez pas mes leçons de vit et mes cours de Q

    tk#120

  • aujourd'huiiii, j'ai rencontrééé.... Fanny Berrebiiii

    Pin it!

    FANNY BERREBI nous dit ceci69ea9bf62f105d7b351286d04103ca05.jpg

    Je me suis inventé un petit ami.

    Hein ?

    Assez oui !

    (réponse multifonction destinée à répliquer par la positive à toutes sortes de réactions pouvant aller de : "Nan mais t'es pas folle ?!" à "Tu es géniale, un trésor de créativité, tu mérites le prix Nobel" en passant par "ça doit être douloureux à force, tous ces trucs dans ta tête …"

    Alors pour le teaser : il est brun, il est grand, il venait d'avoir 18 ans, il triche avec mon coeur, il joue avec ma vie, il n'est pas DJ de karaoké, mais Coach de vie.

    Il parle toutes les langues, il maîtrise tous les accents, il comprend tout et tout le monde et  il a pour mission d'adoucir les âmes et de rapprocher les gens.

    Il a aussi un nom relativement de merde.

    Mais que voulez-vous, on ne lutte pas contre l'amouuuuuur !

    Bientôt je lui laisserai la parole …

    et tiniak lui répondit cela :

    tsi hi...
    mais z'alors-t-il donc, CQmFD (ce qu'il ME fallait démontrer) :
    c'est tout moi ça, ton ami imaginaire et à tifs.
    norbert tiniak, c'est bien un "nom relativement de merde", non ?
    je parle toute les langues connues de moi et quelques autres dans la bouche des filles
    je maîtrlise tü léj akksènt
    large d'esprit, je comprends tout (ce qu'il y a à comprendre) et tout le monde (sauf les absents)
    maintenant que tu l'dis, c'est vrai : je me suis donné cette mission de (quoi déjà?, ah oui!), les âmes et les gens, oui, je fais le rapprochement, maintenant.
    je viens d'avoir 18 ans, il y a tout juste 24 ans ; plus grand que toi (ça c'est sûr), brun, beau (ah? ça y était pas? ah!... bon...)
    je triche aussi avec les carreaux (de mes lunettes)
    et non, je ne suis pas DJ de kara, oké ? mais KC de karma, oki ?
    si je peux te monter dessus, je veux bien conduire ta vie où bon nous semblera, ma douce
    je promets de te laisser pratiquer ta touchette tri-hebdomadaire, tant qu'il me reste les jours creux pour faire le plein
    je mets ta vie en joue et pan! dans les dents.

    si c'est pas la beauté de la petite musique de nuit du hasard qui passait comme un chien de caravane qui SERt l'AIL! ou je ne m'y reconnais pas...

    bon, maintenant on fait quoi ?
    on va aux champignons ?