Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

même si

  • Bafouille #LaïcHard

    Pin it!

    Benet dicte,
    Ame élit
    Force est de constater qu'ils restent dans leurs lies

    Oh, vindicte !
    Urée sourde !!
    Il n'est que du malheur à goûter à ta gourde

    Livre blanc ?
    Livre ou ver ?
    Eh, c'est-y des façons d'en faire des Mystères ?

    Lentement
    Apre vent
    Il faut t'y résigner
    Comme un soupir aimant, demeure en ton foyer

    Hagiographe...
    Ah, quel taff !
    Renvoyer ton dessert
    Dans la sphère privée, j'en fais toute une affaire

     

    poésie,résistance,laïchard,citoyenneté,burqalembours

    tiniak ©2017 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

    ...en mode #wallah, quoi !

     

    Deux ans après... (#mwef, j'aurais pu mettre ça en titre, mais après Dumas... #bof, non ?)
    #PoLème dédié à tous les "joyeux" #citoyens qui ont participé aux absurdités profondes, émises en mode #LaïcHard du groupe @Burqalembours sur FB, prompte (puis tenace) réaction aux attentats commis contre #CharlieHebdo et ceux qui s'ensuivirent sur notre sol de #France, ouvert, mais pas à l'ingérence du #religieux dans l'espace #public. Bravo à tous ! Ne lâchez rien !

    Prochaine aventure ? @Balancetonhashtag !! #woupla...

  • Ce bonheur odorant

    Pin it!

    Le clocher du quartier, grippé
    ne sonne plus depuis deux jours
    je glisse du rêve au velours
    dans ce début de matinée
     
    Le marché déjà bien en place
    bruisse à voix basse un chant connu
    de coutellerie rémoulue
    lissant les harangues bonasses
     
    Parmi les lents piétinements
    plaidant leurs coutumiers négoces
    distincte, légère et véloce
    ta venue sonore autrement
     
    J'ouvre ma fenêtre au bonheur
    d'un bain d'épices nuancées
    à quoi nos haleines mêlées
    feront fête dans le quart d'heure
     
    Le jour brûlera sa bougie
    à notre amoureux carnaval
    Nous en essuierons le final
    au chiffon bleu de notre lit
     
    Mais, souffrons que l'instant s'étire
    avant que je t'ouvre mes bras
    tandis que s'avancent tes pas
    et que ce dimanche transpire
     
     
    tiniak ©2015 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#241
     
    Ouaip, ben le suivant aussi, tiens :
    A la manière de... (beuah, mais bon, hin hin)
    tiki#242

  • Fécond "Ite"

    Pin it!
    En ce temps-là, Poucet grimpait encore aux arbres
    la parole de Dieu avait des doigts solaires
    le désir osait peu, ni plainte, ni palabres
    le rêve surgissait de l'air et de la terre
     
    Les jardins regorgeaient d'occasionnels vertiges
    l'Autre Sexe égrenait des parfums déroutants
    l'invisible appliquait à tout vat son prestige
    des voyages naissaient au moindre firmament
     
    Les poches monnayaient l'acier, les yeux de chat
    tandis que s'affirmait le genre, malgré tout
    la déception flirtait avec l'assassinat
    et de troubles visions mettaient le feu aux joues
     
    Les prodiges du four tenaient toujours promesse
    et le pied qui traînait s'essayait au chantage
    L'acuité du regard empêchait la paresse
    la main tendue s'offrait aux spontanés partages
     
    Le souffle près du lit chassait le cauchemar
    le même prétendait apaiser la douleur
    La voix qui l'enrobait, il fallait bien l'en croire
    incomparablement s'y logeait la douceur
     
    Puis, tout a basculé : je te tiens dans mes bras
    et bientôt je t'emmène désigner le monde
    et déjà tu me rends ce que je n'attends pas
    un mystère de vie où la mienne est féconde
     
     
     

    poésie,éducation,chrétienne,même si,Louise Michel,Rosa Luxemburg,dada,fatras

    tiniak ©2014 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK