Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

groseille

  • petites pestes

    Si la peste en son temps eut un nom magistral
    à lézarder les murs des cités les plus fières
    je ne sais pas nommer l'affliction singulière
    qui m'arrache des pleurs de vous voir aussi mal
    jeunesses
    qui devriez courir après votre allégresse

    Le lézard sur le mur aurait votre sagesse
    ça prendrait pas longtemps pour qu'il meure de froid
    à se tasser dans l'ombre en craignant où qu'il soit
    de faire un pas de trop et que lui apparaisse
    La Vieille
    qui déjà vous ramasse et voue à la poubelle 

    Oh, dialogue de sourds ! je suis là au milieu !
    Assez pour mes oreilles !
    et suffise à mes yeux que La Vieille
    avec ses doigts cagneux
    pioche dans mes groseilles
    chaque petit matin, un peu plus chaque soir
    en jetant, en passant, un œil à l'écritoire
    où j'expire
    le bonheur d'être là et que ça va sans dire

     

    wait.jpg

    tiniak - totalités mineures
    © 2010 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

     

     

     

  • minutes ? papillons!

    Je me suis demandé l'autre jour,
    quelles images j'aimerais voir de ma vie.
    Et vous,
    s'il existait un film de chaque minute de votre vie,
    que voudriez vous revoir ?

    c vu/c pri @ diane groseille - post du 2/12/07 

    Réponses diverses et variées lui furent faites, dont émerge un sentiment à peu près partagé part toutes les commentatrices (et quelques commentateurs). ce même sentiment inspire les vers qui suivent :

    Minutes papillons

    A chaque minute,
    un papillon
    des souvenirs
    en rigodon
    ça court, ça pleure
    ça rit, ça fond
    ça finit comme une mélasse
    et on s'en met plein les godasses
    à trop regarder dans la glace
    on glisse
    dans les bras séchés de Narcisse

    norbert.tiniak(c)2007.DUKOU.ZUMIN.&ditions.TwalesK

     

  • Sans faux-plat

    273cf65e1056bf89af1a6a56fd73729b.jpg

    Au sortir des Bois de Gahenne

    se dressent les Monts de Groseille

    quand parfois mes pas m'y entraînent

    je vais toujours au même endroit

      

    Faisant halte sur le plateau

    dentelé de petites combes

    une colline jette une ombre

    sur un bosquet en contrebas

      

    J'ai mis quelque temps à comprendre

    par quel effet la courbe tendre

    de cette colline incongrue

    captivait mes sens en émoi

      

    C'est le galbe d'une poitrine

    que dessine cette colline

    le sein de Diane au naturel

    offert à qui passe par là

      

    Un rais de lumière rasante

    donne à la forme incandescente

    un grain de peau inconvenant

    à l'oeil qui ne s'y attend pas

      

    Mais que survienne un contre-jour

    et la netteté du contour

    se fait alors indiscutable

    personne ne s'y trompera

      

    Je voudrais tant tenir le rôle

    de ce nuage-là qui frôle

    un tétin pointant dru au col

    de cette topo sans faux-plat

      

    Quand on voit c'qu'il y a et c'qu'on s'tape!

    quand la nature a des agapes

    qu'on ne retrouve pas chez soi

    la randonnée s'impose, là

      

    ou quoi ?

    4351acb3c530197b793d18ff797d276a.jpg

     

    © 2007 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

    tiniak (norbert tiniak)

    illustrations extraites de "Images Murmures (de Diane)" 

  • A nulle autre pareille

    2c5005b984f1ebdfdba79c0bfef18136.jpgSaveur à nulle autre pareille
    je savoure un jus de groseille
    au verger dont les feuilles fânent
    j'attends que paraisse Diane

    Nous irons chasser près de l'eau
    les idées noires et les maux
    qui rendent si triste l'automne
    et sa lumière qui frissonne

    Je l'entends venir sur la mousse
    de sa démarche lente et douce
    chacun de ses pas imprimant
    la trace intime du tourment
    qui l'anime quand elle vient
    me retrouver en ce jardin

    b3d7aef3fb6fca92bd4d586a8cb2747b.jpgDiane est ma soeur, je suis Diogène
    conspuant toutes les sirènes
    qui prétendent auprès de l'onde
    être de nos âmes la sonde 

    quand en vérité tout est dit
    à jouer à "pas vu, pas pris"
    Diane et tiniak, incognito
    viennent troubler de l'onde l'eau

    où dorment les secrets futiles
    des  inconsistants malhabiles
    qui peuplent la berge hasardeuse
    bordant la rivière amoureuse
    des pauvres d'esprits esseulés
    croyant pouvoir s'y abreuver

    c1adc02ca932994a0b304ee45cef746e.jpgSaveur à nulle autre pareille
    ton goût acide m'émerveille
    ravive en moi toute l'envie
    de braver l'ordre et l'interdit

    Rien ne m'est plus fondamental
    que de berner le vieux fanal
    des moralités décrépites
    et leurs préceptes hypocrites 

    C'est pourquoi, ma tendre groseille
    saveur à nulle autre pareille
    je bois ton jus substantifique
    pour abreuver la sémantique
    de nos rencontres virtuelles
    en rimes chaudes et charnelles

    d3ad48b57d62f0b3228f5e54c27cd49b.jpg

    © 2007 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK 
    tiniak (norbert tiniak)

  • petite bille rouge et sucrée

    56f3f016996fc5e782477a452c3f9f2a.jpgpetite bille rouge et sucrée

    à l'arbre par grappes liée

    laisse-moi venir égrainer

    quelques soupirs énamourés

    séparant les bons de l'ivraie

    au clan des sexys fracassées

    tu sembles t'être empoisonnée

    laisse mes vers accompagner

    tes pas à l'ombre du verger

    et couler au coeur de ta baie

    05f39c264d4d5dd726e59926f45efa4f.jpgpetite fille trouble esseulée

    dans ton corps de femme affamée

    laisse grandir et convoler

    tes appétits d'intimité

    courant sous ta robe de jais

    au temps des propos tempérés

    il est des mots plus constrastés

    laisse-moi te les destiner

    que tu puisses mieux apprécier

    comme je te délogerai

    40aab5212224f5b1d0c3296a7c941072.jpgpetite bille rouge et sucrée

    ne finiras pas en gelée 

    mais bille après bille en billets 

    bientôt je te dégusterai

    tiniak (norbert tiniak)

    © 2007 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK