Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comptine

  • dominicale

    Midnight.jpg
    souri98.gif

    c'est déjà dimanche
    et ma page blanche
    n'en finit pas de lorgner
    du côté de mon clavier

    et ma souris grise
    n'en fait qu'à sa guise
    pour tromper l'ennui
    de devoir attendre la minuit
    zen-005.gif

    j'ai mis dans le creux d'un coude
    une poignée de doigts qui boudent
    j'ai dans le coin du cerveau
    un paquet de rimes en trop
    je regarde l'écran noir
    avec le secret espoir
    qu'il va avaler le temps
    que minuit c'est maintenant
    et qu'il vient me délivrer
    la commande à honorer

    reading.gif

    (j't'en fous, oui!)

    ah, vraiment je n'y peux mais
    il me faut bien patienter
    ah, vraiment je n'en peux plus
    d'attendre les
    Im-prom-ptus

    blbl.gif 

    tiniak le niak(ouèèèèè!) 
    logpapri.jpg
    ©2008 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
  • à lunir

    Poulili crok #24L'est ni pas criste, ni pleureux
    juste un peu il mièvre les yeux
    il fait des bulles, il fait des "oh"
    qui ploppent de sous son museau

    C'est pas la vie qu'il voit d'en bas
    ni pas tant d'être toujours là
    où ne l'espèrent même plus
    du cabot les regards perdus

    L'attend juste que sa copine
    au doux parfum d'égalantine
    le rejoigne ici, à son tour
    et c'est bientôt le point du jour

    Ne respirer plus, ne pas bouge
    qu'à l'horizon le rais de rouge
    soit sage encore une minute
    sous son nuitage de volutes

    L'est ni pas grognon, ni rageux
    juste un peu il fièvre des yeux
    voici que le jour l'assassine
    et toujours pas de Colombine

    Demain alors
    piteux
    piteux

    Pierrot se résout à languir

    Demain alors
    piteux
    piteux

    Pierrot qui s'ennuie à lunir
    soupirs
    soupire

    tiniak le niokturne
    inspiré par un crok de POULILI
    © 2008 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • comptine

    53978e8799e9e1748cb6dc5814cababa.png

    pas vu! pas pris!

    en 1984 pas plus qu'aujourd'hui

    (ça, des fois que La Catt'

    passerait par ici :

    "le train de maman siffle à 9:53"

    et pour le mien tu as écrit ça)

    déjà en '76,

    quand je rêvais de baise

    - à l'âge ou l'on courait après

    les mousquetaires et leurs ferrets -

    mon petit brin dans sa fournaise

    se dressait devant Milady

    en fredonnant "pas vu, pas pris"

    dans l'intimité de mon lit

    maintenant vous comprenez mieux

    qu'en ce mien été 42

    j'invoque les sixty-fivers

    afin de gagner les faveurs

    des coquines qui passent là

    de VolU à La Storia

    La Storia di Gio'

    c'est mon piccolo specchio

    elle m'en renvoie 24

     (et pas du fahrenheit!)

    quand il fait déjà chaud

    embuscade au clavier

    Gio veut m'assassiner

    avec son décolleté!

    (to be continuer)

     

    [procédé :  pour entrer dans la comptine, laissez-moi un chiffre vous concernant]

    niak niak