Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cattleya

  • de la tête aux pieds ?!

    da72b48093f1de53fdfab2eefb1367ae.jpgSe nourrir de la tête aux pieds ?

    ma foi, l’étrange gymnastique !

    voyons ce que cela implique

    pour qui voudrait s’y essayer :

      

    Et d’abord, par où commencer ?

    nourrir la tête ou bien les pieds ?

    mes pieds nourris, je suis en marche

    (avec le cerveau d’un potache !)

      

    Et si j’ai la tête bien pleine

    traverser les Bois de Gahenne

    tiendrait de l’exploit, pour tout dire

    - n’étant ni mage ni fakir

        

    Mener les deux à satiété ?

    pour cela, il faut inventer

    une énergie spirituelle

    qui soit à la fois fonctionnelle

      

    Je n’en vois pas de prime abord

    il me faut réfléchir encore

    j’entrevois une solution

    vérifions la démonstration :

      

    942cb8848a8f070daa8a65c6aa324f37.jpgEt si la clef était l’amour ?

    le fort et bel et tendre amour

    car il y faut un souffle d’âme

    et carburer tout feu, tout flamme

      

    Il faudrait donc, s’il se peut

    être à la fois mangeur de feu

    et ce clameur de sérénade

    déclérant sa flamme en ballades

      

    «  Mon amour comme je t ‘adore

       mon bel amour, je te dévore »

    mais l’amour est un combustible

    qui fait péter bien des fusibles

      

    05c72bd7398b3cb8dd5216e503910a99.jpgUn jour, on s’offre un cattleya

    le lendemain, moral à plat

    on va dans les Bois de Gahenne 

    perdre son corps, noyer sa peine

      

    Se nourrir de la tête aux pieds ?

    le beau dilemme, en vérité !

    tiniak (norbart tiniak)

    © 2007 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Rue de la Muse

    e941ad0f5cb70035256126a239cdb190.jpg

    Rue de la Muse

    au n°4

    vivait recluse La Catt'

    Comme une buse

    arriva tiniak

    sans un mot d'excuse

    la squatte

    Ses rimes fusent

    autour de  La Catt'

    et sa cambuse

    du 4

    Mais les mots s'usent

    et tombent en plaques

    ombres diffuses

    en vrac

    D'abord confuse

    et bientôt d’attaque

    La Catt' méduse

    tiniak

    Elle s’amuse

    de son autocrate

    ferme et obtuse

    l’épate

    « Ok, j’abuse,  

      concède tiniak,  

      garde tes ruses,  

      ingrate ! »

    Il n’est de muse

    plus autodidacte

    que rue de la Muse

    au 4

    " Rue de la Muse  

      au n°4  

      pour moi c’est un cul-de-sac "

      doit bien se résoudre tiniak

    tiniak le niak(oué!) 

  • Catt'saisons

    7d275b37452922f6e203b21276aaf7a9.jpgCatt' au matin

    voit qu'au dehors

    un temps de chien

    l'attend encore 

    dans sa mélancolie 

    vient une mélodie :

    " Pleure mon coeur, c'est l'automne

      pleure au glas qui résonne

      il est dénaturé

      il est déraciné

      l'amour qui nous avait

      transportés "

     

    Le soir venu

    monte un brouillard 

    Catt' n'en peut plus

    de désespoir

    de son coeur attristé

    sourd une mélopée :

    " Pleure mon coeur, c'est l'hiver

      pleure et dors sous la terre

      il est tout défraîchi

      il est tout engourdi

      le désir qui a fui

      dans la nuit "

      

    La nuit passée

    devant chez elle

    Catt' a changé

    la ritournelle

    du soleil un rayon

    lui souffle une chanson :

    " Chante mon coeur a printemps

      chante au retour de l'amant

      Chante mon âme en été

      le bonheur que d'être aimée "

    tiniak (norbert tiniak)

    Illustrations "Automne" détail © Krysia PACZKOWSKI

  • All Cats Are Grey

    Cat'in blue se verrait bien

    en catin bleue prendre le train

    où des messieurs

    des gens très bien

    la feraient jouer

    la feraient jouir

    au point de si bien l'étourdir

    qu'il ne resterait que du noir

    au bout du couloir

    Cat'in black n'a plus le trac

    chantant à gorge déployée

    Black Cat is back dans le quartier

    les garçons vont se bagarrer

    la mère et la soeur pleurer

    le rouge est mis au caniveau

    Black Cat a tué tous les salauds

    Cat'in red prend son maquillage

    pour embraser son oeil trop sage 

    son rouge carmin préféré

    lui permet de tous les croquer

    les gentils gars

    les bons fistons

    qui lui promettent du piston

    mais n'en ont jamais, chaque nuit

    qu'à la blancheur de sa lingerie

    Cat'in white sur le parvis

    hésite à ne donner sa vie

    qu'au même homme jusqu'à la mort ?

    qu'au même toujours sur mon corps ?

    lui, dit ce que je ne dis pas

    " je t'aime " en veux-tu, en voilà

    n'est-ce qu'une question de temps ?

    ou combien faudrait-il d'amants ?

    Cat a tranché

    Cat a compris

    " demain, je mets mon tailleur gris

    et on verra bien, sur le quai

    qui m'aidera à embarquer "

    So long, farewell Cat'in grey!

     

    - bon, ça c'est dit, bon ça c'est fait, mais c'est la dernière fois, juré! que j'écris Catt avec un 't' -

    tiniak le niak(oué!)

  • maillot ? deux mains!

    d4e7bb01c9aa21d41dde8e8b4e66d70a.jpgdans mon maillot de bain

    ai-je assez de deux mains

    pour masquer cet endroit

    qui provoque l'émoi

    de ce frais matelot

    qui se nomme mayo ?

      

    pas sûr

      

    et ce faible maillage

    sera-t-il assez sage

    pour ne pas provoquer

    un geste incontrôlé

    chez ce jeune garçon

    qui s'amène en caleçon ?

      

    pas dit

      

    quoi que volubiliste

    je reste en bout de piste

    coincé dans mon égo

    dans les yeux de mayo

    quelle attitude prendre ?

    faut-il feindre d'attendre ? 

      

    pas net

      

    tiens, son regard m'évite

    (ma bite est trop petite ?)

    et voici Cattleya

    " eh, c'est muse à moi! "

    ils partent tous les deux

    plonger dans les flots bleus

      

    pas glop

      

    seul dans mon maillot, vert

    autant dire : véner'

    je vois ce fils d'Alceste

    prêt à tourner sa veste

    et prendre sous mon nez

    ma muse inégalée

      

    pas zen

      

    729c24019fda81fe1d391630f658eed5.jpga-donc, puisqu'il le faut

    je quitte mon maillot

    et me résous, ma foi

    à une joute à trois

    escomptant qu'à présent

    j'y trouve mon content

      

    mh? pas mal

     

    tiniak le niak(oué)