Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poème érotique

  • Nat Key Song

    Pin it!

    (en lointain écho à "Glou Glou" de Natyot)

    blue, blue,
    je ne sais pas nager
    j'ai bien cru y rester, blue
    noyé(e)

    à cru
    je ne sais pas monter
    sur les vagues démontées
    dont tu aimes te griser

    mais
    j'ai vu
    comme tu faisais ton trou
    comment t'aller trouver où
    tu m'as laissé(e)

    et
    j'ai su
    comment tordre le cou
    au commentaire âpre et coup
    de gueule cassée

    flou, floue
    me verras-tu passer
    me lerras-tu flouer
    tout
    ce qui est resté
    quand tu m'as laissé

    blue,
    baby blue avorté
    avant d'avoir su porter
    ses rêves jusqu'au bout
    de la jetée
    tu m'as jeté(e)

    [rage!]
    ...
    [paix ?]

    blue,
    je ne sais pas nager
    j'ai bien cru y rester, blue
    je me suis vu(e) noyé(e)

    blue,
    mais je les ai domptées
    les vagues échevelées
    de la destinée

    [rage!]

    © 2008 DUKOU ZUMIN &ditions

  • nat'trotte

    Pin it!

    natyot me botte le rachidien

    il faut le dire: elle a du chien

    j'aime mieux qu'elle botte là

    plutôt qu'à cet endroit, plus bas

    qui me vaudrait un chas botté

    entre mes deux fesses

    épinglé

    natyot

    me sabote

    me sabote

    me sabote

    natyot

    me sabote

    me sabote

    me sabote

    natyot me visite l'échine

    je ne la savais pas marine

    apparentée à ce Polo

    à qui l'on doit tous ces maillots

    à défaire à l'heure plaisante

    des feux follets

    sous l'attente

    natyot

    me grignote

    me grignote

    me grignote

    natyot

    me grignote

    me grignote

    me grignote

    natyot me presse le citron

    de sa voix en colimaçon

    vient me pomper le cervelet

    pour mieux faire de moi son jouet

    balles devant, balles derrière

    télécommande

    altière

    (...) 

    (to be à suivre, 'cause que là c'est qd même 2:11)

  • Catt' et chaises

    Pin it!

    seat_XIII.jpgsur quatre pieds
    tout compte fait, à l'aise
    contre un dossier
    de facture Louis XIII 
    Catt' appliquée
    malaxe et puis soupèse
    ses deux tétés
    pour écarter la thèse
    du pis aller
    " Tout ça, c'est d'la foutaise!
    Non, mais ! "

    deux pieds rivés
    sur un barreau de chaise
    le cul lové
    dans un coussin de Fèz
    Catt' agacée
    d'attendre qu'on la baise
    s'est décidée
    pour un panier de fraises
    " Ah, mais! "

    sur un seul pied
    Catt' fait tanguer la chaise
    pour attiser
    son intime fournaise
    et attirer
    son homme en charentaises
    faire monter
    plus fort la mayonnaise
    ça la connait
    elle est plutôt balèze
    " ...ça ouais! "

    prenant son pied
    (seule entre parenthèse)
    catapultée
    de l'une à l'autre chaise
    Catt' a opté
    pour un moulage en glaise
    du jonc dressé
    de l'amant qui la lèse
    trop absorbé
    par de tristes fadaises
    qu'il est

    " - Demain, c'est sûr j'achète un canapé!
      - Tu dis, chérie ?
      - Eh ouais! "

    tiniak le niak (oué!)

  • pianote natyot

    Pin it!

    deb3661da7dd2cd059a88439dc42f57d.jpgdo ré mi fa sol la si do
    couchez natyot sur un piano
    fa sol la si do ré mi fa
    pianissimo pianotez-la
    sol la si do ré mi fa sol
    fortissimo elle devient folle
    ré mi fa sol la si do ré
    sur le clavier écartelée
    mi fa sol la si do ré mi
    natyot atteint son paradis

    tiniak (norbert tiniak)
    © 2007 DUKOU ZUMIN &ditions Twalesk

     

    Natyot est désormais publiée chez L'Harmattan

  • après l'orage

    Pin it!
    575ed856220be4febfa7ae8ca71abc56.jpg

    si fraîche après l'orage, ta peau
    raffermie par la pluie
    s'apprête à de nouveaux
    assauts de frénésie
     
    si doux après l'orage, ton poil
    qu'une brise assouplit
    m'offre un bois de santal
    à humer dans tes plis
     
    si fort après l'orage, ton poulx
    espère une accalmie
    mais ne suis pas à l'âge
    des maigres appétits
     
    si lourde après l'orage, ta bouche
    aux lèvres d'organdi
    se pique d'une touche
    d'almandine à la mie
     
    si ferme après l'orage, ton sein
    au tétin qui sourit
    me rappelle combien
    j'aime y téter la vie
     
    ci fait qu'après l'orage, Natty
    j'en redemande aussi

    4944881f403fe5decc6435e7190aff62.jpg

     tiniak (norbert tiniak)

    DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK