Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vegas-sur-sarthe

  • Impromptus - Le recueil 2018

    les impromptus littéraires,impromptus,le recueil de textes originaux,dire,lire,écrire,raconter

    Quelques Littéraires Impromptus se sont rassemblés, une semaine durant, autour du thème proposé par le site d'écriture ludique : "Impromptus". En voici le recueil, disponible au téléchargement.

    IL2018.pdf <

    Lire la suite

  • siam

    Sans avoir payé mon tribut, une heure avant
    je n'étais qu'un frustre inconnu, aux yeux béants

    Il n'attendait que son écot d'ancien passeur
    et fut surpris par ma persistante fraîcheur

    Autrement, il m'aurait benné sur les ordures
    pour que j'aille frayer avec d'autres saumures

    Maintenant qu'il m'embarque sur le fleuve brun
    j'entends vibrer mon nom vers la rive d'airain

    siam,tiniak,passeur,fleuve,mékong

    tiniak ©2018 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#318

    Crédit photo ©vegas-sur-sarthe

  • Carton plaint

     

    Kat Grandy

     
    Je connais la manière, oh ! je sais la chanson...
     
    Il lui prend le besoin de bouger des cartons
    remplis de lendemains qui ne font plus l'affaire
    et de la crypte au front, lui monte un sang lunaire
    que rêve ni raison ne peuvent apaiser
    ni l'heur d'un doux baiser
    ni les psaumes perdus pour son oreille interne
     
    Le manège est couru jusque chez la voisine...
     
    On l'entend qui rumine aussi, à sa façon
    de frapper ses glaçons avec un pic en fer
    en marmonnant les noms qui ne riront jamais
    avec elle, en cuisine ou à plier les draps
    en lui tendant les bras
    pour être encore un peu, pas mieux aimés qu'hier
     
    Je sais bien... qui me tiens là, sur l'autre hémisphère...
     
    Notre L'Une a payé son tribu au sanctuaire :
    une semaine entière avec le ventre dur
    à blêmir et gémir que "C'est déconfiture !"
    que "C'est trop d'injustice, la nature humaine !"
    que "J'aimerais t'y voir !"
    et que "Pour se raser, on fait pas tant d'histoires !"
     
    Alors, pour patienter, je tape le carton
    avec mes congénères, garçons...
     

    poésie monstruelle

    tiniak ©2013 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un impromptu littéraire - tiki#196
     
    Illustration : d'après "Go with the Flow", watercolor by Kat Grandy
    (avouez que ça s'invente pas !!)