Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poésie univoque - Page 2

  • pures pertes

    Pin it!

    La pierre ensoleillée où musardait un rêve
    La nuée aspirant l'ombre des ris du fleuve
    Le frisson printanier d'une montée de sève
    Le trésor océan paré de libre épreuve

    Les gestes anodins dont fleurissait le sens
    La croisée des chemins béante à l'ouverture
    Les intimes festins perlés de fleuve essence
    Le quadrille des mains griffant leur signature

    Le chant, d'un seul couplet, que reprenait le jour
    La touche pianotée avant de s'endormir
    Le parfum résurgeant dans le moindre alentour
    La goulée prodiguant son prochain souvenir

    Et soudain, le regard butant sur l'horizon
    Dire est une prison plus lourde qu'un silence
    Aimer, un vain aveu, dérouté, sans maison
    Rêver, le triste jeu d'une absurde évidence :

    Pures pertes !
    Dès lors, demeure au cœur, insistante, l'alerte

     

    poésie,Den,Delphine Signol,saltimbanques,déception amoureuse

    tiniak ©2016 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Premier dimanche de printemps (colère suffisante)

    Pin it!

    Abandon ! Abandon !
    des nids, des casseroles
    des lentes afflictions
    pissées dans la rigole

    Mon cœur, pardon ! Par don
    je t'ai bien fait souffrir
    Le printemps sera long
    (plus que l'hiver à fuir)

    Amène rigodon
    mes songes sans paroles
    déroulent ma chanson
    sur de tendres folioles

    Qu'est-ce don que ce don
    vidant sa parabole ?
    Si ce n'est d'abandon
    c'est de fort maigre obole

    Tournez talons, Manon
    roide jusques au col
    servir d'autres barons
    coller à bonne école

     

    poésie univoque,le don,logorrhée,nom d'un chien

    Contenue, depuis dimanche 20 mars 2016

     tiniak ©2016 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

  • Ultimate jigsaw

    Pin it!


    Un puzzle est en place
    avec ses pièces répandues
    en vrac

    Lire la suite

  • Eléphante manne

    Pin it!

    Un pas lourd et l'autre léger
    j'avance les mains dans le dos
    comme un éléphant, sans chapeau
    ni culotte bien ajustée
    et sans paille au coin de la lèvre
    un linge collé sur la plèvre
    ou peut-être le dernier ris
    qu'un matin - tu ! m'aura servi
    en pensant à toute autre chose
    dispensant ce parfum de rose
    qui se reconnaît aux toilettes
    où l'humilité, à sa fête
    s'en raconte
    des voluptés mort-nées, sorties gorgées de honte
     

    Lire la suite

  • indicatif : Pygmalion

    Pin it!
    N'existe plus dans son cœur affolé
    ni ne lèche plus son trône
    n'écoute plus sa plainte alambiquée
    n'éponge plus son aumône
    ne remise plus de rêve au secret
    ne comprime plus ses flancs
    ne résonne plus qu'en air singulier
    ne vibre plus autrement
    et seul aimant
     
    pare
    de nouveaux jeux ta noble part

    Laurence Le Masle,Pygmalion

     tiniak ©2015 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK