Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Premier dimanche de printemps (colère suffisante)

Abandon ! Abandon !
des nids, des casseroles
des lentes afflictions
pissées dans la rigole

Mon cœur, pardon ! Par don
je t'ai bien fait souffrir
Le printemps sera long
(plus que l'hiver à fuir)

Amène rigodon
mes songes sans paroles
déroulent ma chanson
sur de tendres folioles

Qu'est-ce don que ce don
vidant sa parabole ?
Si ce n'est d'abandon
c'est de fort maigre obole

Tournez talons, Manon
roide jusques au col
servir d'autres barons
coller à bonne école

 

poésie univoque,le don,logorrhée,nom d'un chien

Contenue, depuis dimanche 20 mars 2016

 tiniak ©2016 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Écrire un commentaire

Optionnel