Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vinum veritas animae

Pin it!

Ta vie, petit vin de pays
m'emporte mieux les songes que ces carnavals
pagan poetry!ces ridicules abattis
au modelé d'éponges caricaturales

Ta fleur, aérienne torpeur
où je puise à la source mon rêve abyssal
effleure une idée de bonheur
et prolonge ma course d'euphories astrales

Ton corps a ces reflets de l'or
qui fragmente les ondes sur la mer étale
j'y dore un songe, météore
embrassant des eaux blondes, septentrionales

Ta chair appelle de la terre
la puissance féconde et les orgues vitales
dans l'air marin qui réverbère
les rayons de ta ronde, lune ornementale

Pour encore un bouquet de toi
je veux lever mon verre au vent qui me rapporte
hay-dee-ho!alourdi de muscat
un murmure, ton chant

Va, plus jamais je n'aurai froid
quand ayant bu mon vers, tu liras de la sorte
en termes délicats
je suis donc ce vin blanc ?

 

 

tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • je suis donc ce vin blanc ?

  • oui, si tu prends mon vent...

  • Tu nous la joue Appollinaire? sympa! :)

Les commentaires sont fermés.