Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Oui

Pin it!
oui01.jpg

Oui, j'aime le populot, me méfie du populaire
Oui, je rends à ces salauds et les horreurs et l'enfer
Oui, j'embrasse autant la vie que la mort, l'amour, la sueur
et oui, je défie le temps, les tourments, le sang, la peur

Oui, j'ai le goût du vertige inscrit là, en nombre d'or
Oui, j'aime comme vos tiges me disent tout de vos corps
Oui, j'ai dormi à la niche et hurlé parmi les chiens
et oui, Vénus Callipyge, c'est ta croupe que je tiens

Oui, petite véronique, j'ai tout bu de ton poison
Oui, quand cesse la panique, je retourne en oraison
Oui, me reste le parfum de ta chevelure brune
et oui, c'est toi qui me tiens en verves inopportunes

Oui, je suis fier et serein et rivé à mon carné
Oui, le poLème qui vient sera mis dans mon carnet
Oui, je bois, je fume et bande - quel que soit ton nom, Fernande
et oui, je ne serais rien si tu n'avais pris ma main

Ne sois donc pas fâchée de ça
toi que j'aime aujourd'hui - ah !
Aussi bien ne me dis jamais
"avant nous plus rien de vrai"

tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • elle me plait cette déclaration !
    j'entends comme la voix de Léo Ferré derrière tes mots

Les commentaires sont fermés.