Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

un samedi plus tôt

Pin it!

mêmpôkopExceptionnellement, je publie ici un texte dévolu au site d'écriture ludique animé par Papisatche, Janeczka, Val et Walrus : Le défi du samedi. D'habitude, je réserve l'exclusivité de mes participations à cette floppée de scribouilleurs décontractés du clavier (où l'on croise aussi quelques familiers des Impromptus Littéraires). Mais là...

Le texte qui suit prolonge la quête fantasque et onirique du Pas-Que-Beau, mon sous-marin sous les toits, lancé (pas vu, pas pris) sur les flots, à travers les chimers et les océantiques, à la recherche de Mû, le continent (pas) perdu (pour tout le monde). Alors...

______________________________________

Consigne de Défi : Vous êtes chez le psy, confortablement installé sur un divan ; vous décrivez un endroit qui vous est agréable...

Avant-propos :

Dans mon sous-marin sous les toits
y pas d' divan, y a un sofa !
entrez, pensées me demander :
- vasistas, mon vieux ?
je réponds d'eux
- pas mieux…

J'y vais naviguant à loisir
entre l'un ou l'autre, délires
où je me vautre en mien plaisir avéré

Dans mon sous-marin sous les toits
il y a de quoi embrasser
des ciels de nuit aux vents légers ;
les nuages sont des îlots
qui me font signe de là-haut, à la surface
que je soupçonne dégueulasse

J'y entreprends un lent voyage
cherchant un continent perdu
sur l'océan, vers les rivages de Mû

Dans mon sous-marin sous les toits
œuvre un équipage fidèle
qui sait démêler les ficelles
des ces ablutions oniriques
amarrées à mes dialectiques fantasques
mariant Thésée à la Tarasque

J'y ramènerai la sirène
dont le chant courant par le monde
guide et vient calmer sur les ondes ma peine

Dans mon sous-marin sous les toits
baignés d'une lumière orange
flottent des appétits étranges
qui se nourrissent peu à peu
au rythme libre et hasardeux de mon dit
célébrant le bel aujourd'hui

J'y épouserai de mes yeux
tes yeux amoureux, ma sirène
et nous ferons de notre haleine un feu de dieu!

immersion périscopique

tiniak © 2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • J'adore les couleurs de la bannière...
    Elle est un peu décalée du côté droit d'une centaine de pixels...

    ___________________________________________
    décalée ? vi, c'est voulu, vi... question de relief et de perspective... quelque chose de pas loin de ce qui motive mon écriture.

Les commentaires sont fermés.