Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jardin secret

Pin it!

D'un cric et d'un crac dans la serrure
la petite clé s'affaire.

Pas sûr, pas sûr, dans l'entrebaillure
bien joli-joli le mystère.

Que n'a-t-on pas dit déjà au village
bien avant le mariage ?

Des mariées sept, mais pas une en fait
que l'on ne revit davantage.

La première était, dit-on, benette
et s'allait cul par-dessus tête
dans tous les coins où dressé le foin
offrait de lui compter fleurette.

La seconde, plutôt gironde
savait fort bien mener sa barque
et sa faconde de Joconde
n'avait rien à envier aux Parques

La troisième était une inconnue
qu'on voyait traîner dans les rues
toujours chantant pour les mendiants
la cuisse à l'air et le sein nu.

La quatrième était grand bourgeoise
assez portée sur la cervoise.
Tout son négoce arrosa la noce
à force ripailles grivoises.

La cinquième avait le teint livide
qu'on ne voit qu'à ceux qu'on lapide.
On murmura qu'elle était morte
avant d'avoir passé la porte.

La sixième fut notre voisine
roulait son cul dans la farine.
Celui qui y mettait les mains
se retrouvait dans le pétrin.

La septième avait les yeux vairons
et ne connut pas de garçon
tant il est vrai qu'elle préférait
farfouiller dessous les jupons.

Ma soeur, ma soeur, vois, je n'ai pas peur
et déjà la porte s'ouvre.

Mon doux seigneur, ne saura dans l'heure
pas l'endroit où je me trouve.

Mes yeux curieux se veulent tous deux
être mon premier ministre.

Ni une, ni deux, j'investis ce lieu
bien obscur et sombre et sinistre.

64cd1de4207e9f02afd172cb9fc76072.jpg

[Timor photograVe - clic!]

© 2008 norbert.DUKOU.ZUMIN.&ditions.TwalesK.tiniak

Commentaires

  • Goth garden,
    Noir romantisme,
    Jadis dans les tréfonds des donjons,
    Vierges travaillées pour leur
    Pureté.
    Lumière salvatrice
    Pour nos impurs pensées,
    Et si réelles.
    Curiosité à trop forcée
    Sur la serrure, les gonds
    De viscères, tombèrent
    A la douve.

Les commentaires sont fermés.