Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fête

  • Agapes... Et ?

    Pin it!

    A moi ! Duos de chair, collines...
    Tendres, sous mes fermes rapines !
    Fendus d'estourbissants clivages
    promis à de fièvreux ravages

    Gagnez d'artistiques sommets
    brutaux accords de nos fumets
    dont le concert appétissant
    transcende les contentements

    A moi ! Sublimes chorégies
    où se fondent les arguties
    au profit d'orgues plus amènes
    irréfutables de sans-gène

    Pleuvez ! Pleuvez, fleuves sans nom
    vos crèmes, liquoreux chinons
    et autres vaporeux trésors
    élixirs... Oh ! Joyeux essors !

    Eh ! C'est bien le jour ! C'est la fête !
    Où s'empiffrer jusqu'à plus tête
    en profondeurs évanescentes
    et en dévorations charmantes

    S'il est né - comme on dit, ce jour
    (le corps du Paternel Amour)
    c'est pas pour atténuer ici
    notre feu d'aimer à l'envi !

    noël,poésie,agapes,fiesta,fête,la grande bouffe,impromptus littéraires

    tiniak ©2016 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

     

  • la musique têtue

    Pin it!
    ...
    la musique, c’est têtu
    fillette, fillette,
    qui l’aura entendue
    celle qui, de ta tête
    s’échappe, fil ténu
    quand tu restes muette
    et les deux bras tendus
    au-dessus de gambettes
    qui ne te portent plus
    qu’à l’aube pleurant nue
    parmi les pâquerettes

    la musique s’était tue
    au bal de Jonquerettes
    on ne t’avait pas vue
    dans ta robe de fête
    suivre cet inconnu
    jusqu’à sa fourgonnette
    garée sur la Grand Rue
    « La Poudre d’Escampette »
    était inscrit dessus
    en lettres blanc écru
    ornées de pâquerettes

    Cette petite fille...la musique, c’est têtu
    fillette, fillette,
    celle qui t’a rendue
    au bal de Jonquerettes
    persiste et continue
    de nous gâcher la fête
    quand passe à l’impromptu
    certaines fourgonnettes
    au goût de déjà vu
    filant sur la Grand Rue
    bordée de pâquerettes

    on reste bras tendus
    et des lèvres muettes
    mâchent des pisse-dru.

    tiniak © 2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un dessin de
    Janeczka
    (découvrez ses aphorismes et autres réjouissances linguae)

    tsé skit'dit mon profil ?