Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

défis du samedi

  • À pareille, deux fortunes !

    Pin it!

    Gwen gallery

    Nul à nulle autre pareille
    en son plus simple appareil
    eu égard à son régal
    ne trouva meilleure égale

    Ornementalement point
    le délicieux embonpoint
    qu'il nous plaira d'aboucher
    - ainsi, chacun sa goulée !

    Universatilement
    cantilènes se mêlant
    d'être l'Un vain, l'Autre tous
    d'eux deux en un, faisons Noûs

    S'il se peut que se rassemble
    - ce dont nous somme l'ensemble,
    notre extrémité comme Une
    honorons cette fortune :

    Mes marrons dans ses noisettes
    Mirouettes ! Mirouettes !
    Sa main dans la mienne qui fond
    - un joyeux Armaggedon !

    Elle entre où je vais sortir
    (dans l'ombre de son bouquet)
    mène mon cœur à l'arrêt
    feutre au front, ourle un soupir… en jouer !

    Manger les débris du ciel
    que j'ai rhabillé pour elle
    aux couleurs de nos maisons
    flanquées de fleuve et de jonc

    Et - pour ne pas trop en dire,
    quand tout s'endort à nos pieds
    délassés nos galibiers
    déforestons nos désirs entiers

    Solidaires alias
    miroitant nos silhouettes
    marrons frits dans ses noisettes
    similaire face à face en fête

    tiniak ©2014 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Défi du samedi (22/03/2014)

    Illustration : "Gémellité"Gwen Gallery © Copyright 2011

  • edouard37 - opéra

    Pin it!

     

    monnaie athénienne

    Tout dépensé
    me voilà riche
    d’une Autre Terre en friche

    Dire le jeu que c’est que ce
    rire à se dépenser le Je ;
    s’émettre
    (un cri de fleur à la fenêtre ?)
    en jurant ses Grands Yeux
    vent debout sous l’essieu
    du lent chariot qui vient de naître
    et passe, sans chevaux ni maître
    au feu

    Avoir pour seul enfer « j’ai mieux »
    (ah, l’écritoire laborieux !)
    et comme paradis sur terre
    d’obtenir un Non-Lieu
    d’en être le dépositaire
    d’y former quelques vœux
    si gourmands que goûteux
    puis, chacun d’eux les satisfaire
    en creux

    Valeur ajoutée, ton regard
    qui m’invente un nom tous les jours

    Il connaît tous mes noms de foire
    à les pendre au fond de la cour

    Dans la signature, une fronde
    envoie tournoyer dans les airs
    vers les fronts géants de ce monde
    au prix de l’âme et de la chair
    une volée féconde :
    les fruits de l’Autre Terre abondent !

    « Touchez ma bosse, mon feigneur »
    (Il est dehors… avec son chien)
    « Nous l’allons montrer : tout haleur… »
    (Il a dépensé fontainien)
    « Ah, c’est pas tout ça ; ’faut qu’ j’y aille »
    (Kessila dans l’ nœil, une paille ?)

    tiniak © 2010 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Défi du samedi #128

  • clé des songes

    Pin it!
    MATISSENuage, sans visage et sans nom
    tu forces mon admiration
    je te contemple et je voyage
    sur tes volutes de coton
    je m'obstine à te reconnaître
    à te nommer, à te faire être
    monstre, divagation
    en abusant à ton passage
    mon imagination volage

    Nuage, clé des songes
    presse ma vue comme une éponge

    Nuage, rêve en plein jour
    donne à mon esprit libre cours

    tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un défi du samedi

    Vincent Vanoli

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    illustration (haut) : Henri MATISSE

    illustration (bas) : Vincent VANOLI