Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nihil Lied

La vie prend des chemins d'arabesques oblongues
pour nous tendre la main et guider nos poussières
que des vents hasardeux arrachent à la pierre
essaimant des ailleurs aux dents plus ou moins longues
ce durant, il faut être, aussi savoir aimer

La mort est une lèvre ouverte sur un gouffre
avec les yeux postés aux quatre coins du temps
elle aspire, elle aspire et tout passe dedans
au bout de l'aller simple où rien jamais ne souffre
c'est l'instant, bien certain, de devoir s'oublier

Qu'hiers ni lendemains n'inquiètent l'aujourd'hui
puisque, sur le chemin, la mort est dans la vie

 

tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel