Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas de brouillon !

S’agissant de dire mon fait au sombre idiot
chaussé d’immondes godillots pour marcher (droit ?)
droit sur la fille-mère et son frangin « homo »
j’ouvre bien grand ma gouge et je dresse mon doigt
Ah, ça non !
Je ne fais pas de brouillon

S’il est question d’interroger ce pas qui vient
(qui n’est pas celui de mon chien), je me méfie
de ces abois sans qu’on se soit serré la main
de ma propension à me perdre en arguties
Pour le don
je ne fais pas de brouillon

Trop d’intéressements pour si peu d’intérêt !
Tant de chœurs concordant sur des voies de fossés
de minois réchampis à d’obscures vitrines
et de culs féminins creusés par la strychnine
font que, non !
je ne fais pas de brouillon

Mais quand je pense à toi, ma mère, fille et sœur
toi qui m’a fait humain à penser à demain
toi qui m’a démontré que la joie tue la peur
car tu sais, mieux que moi, où loge le malin
c’est tout bon !
Je sais n’être qu’un brouillon

Devenu père
livrant mes brouillons éphémères
Un rien, brouillons des cartes les chimères...

poésie,impromptus littéraires,pensée,brouillon,humanisme,polétique appliquée

tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
pour un Impromptu Littéraire - tiki#348

 

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel