Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand l'âme erre

La mer me rappelle à bon port
(pourtant... il est propre, ce verre)
à déchaîner tous ses mystères
houlant de bâbord à tribord

Ah oui, pardon... Je suis son fils
à l'âme errante et le front nu
au verbe prompt t'et incongru
et nostalgique de sa cuisse

Ma main cherche son cheveu doux
quand il me prend un cauchemar
et je m'invite un avatar
pour m'épancher en plaints… courroux…

Et la marée, dans cet appel
prolonge son statut d'étale
se sonde un fond sentimental
pour en goûter l'antique miel

Riants ciels sur vos crépuscules
vous seuls savez ce que je tiens
là, et fermement, dans la main
l'injonction « avance et recule »

Et le vent grave – et sans ego...
rafraîchit mon front en carafe
et me souffle son épitaphe
« Tempête dans un verre d'eau »

 

tiniak écrit pour,sa mère

tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Écrire un commentaire

Optionnel