Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

manutension

maison de rêveLa main se tient là, paume ouverte
et là, goutte
à mesure, sans aucun doute
le temps qui feint le mouvement

Son ombre a glissé là-dessous
à l'oblique
Elle formule sa réplique
et peut-être bien qu'elle ment

À distance, dans la maison
chante l'horloge pour le soir
venu rosir à l'égouttoir
une vaisselle de saison

Un appel à tout ravagé
Le mouvement feint d'ignorer
le jour qui sort par le jardin

Et prise et grise de désir
la main refuse de gésir
tant que reste au ventre une faim


 

lente-main !tiniak ©2012 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Les commentaires sont fermés.