Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sakavine

sakavine

Ce sang fait plus d'un tour
dans mon sac
friande
ma viande
en pompe le ressac

Rouge procès d'hémoglobine
lance ta charge mélanine
que la peau bavarde alentour
guimbarde, hautboise et tant bourre
le chant que mon sang, chorégie
coule en alizés, trombe en pluie
     Tempête, musarde !
Laisse au temps le temps que le temps vienne, s'attarde
     et s'éternise
ouvrant grand de nos carnes les pans de chemise

À l'écorchure
se révèle
brûlure
mon sang, quoi ! de plus belle
usure

Et le tournis me prend de songer aux anciens
rivages
d'où provient tout l'entier de mon vaste carnÂge
souffrance et rire
et cette faculté de prendre -pour délire,
ce monde !
où je lance verre après vers, ma sonde

Au puits,
mon sang luit, bouillonne
y tourbillonne l'infini

Mon sac,
incapable d'en contenir le vrac
explose !
que rimes surabondent sur la prose
que l'histoire
a marqué sur ma peau de Blanche et Noir

 

 

!!  sakavine !!

Pour un Impromptu Littéraire - tiki #111
tiniak - carnÂges © 2011 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Les commentaires sont fermés.