Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la plinthe

Pin it!
WALL42.JPG

La mère est une bouche avec les jambes sous les seins
Elle vit seule en couche et mange ses enfants
Le père meurt encore avec les autres pour les siens
Les œufs de feu du ciel m'assènent ses louanges

- mama loves her baby and daddy loves you too

Les tigres sont lâchés ; ailleurs tombent les murs

Ici, chaque mot apporte sa brique
Je couvre mon carnet de mes pauvres coliques
Je crains l'école et ses paroles dures
- and the sea may look warm to you, babe, and the sky made of blue


La mère est une cour avec un juge à chaque main

Elle caresse un mort, aux bras le dernier né
Les reliques d'un rire emboîtent son petit train-train
La voix définitive, elle a tranché
- the silent reproach of a million tear-stained eyes


Dans son ordre inversé, le Maître lui ressemble

Il arrache au carnet mes pages noires
Des tigres de papier feulent dans les couloirs
A mon bras décharné, l'aiguille tremble
- don't be surprised when a crack in the ice appears under your feet

Ma caverne est un mur où dansent, bacchanale

à l'assaut de fêlures ornementales

les sombres réjouissances
les jeunesses flouées
la fin des résistances
la bave des ainés
dans la lumière crue
d'un Chaos résolu
à marcher sur le Rêve
à pas forcé
sans trêve, sans pitié
- how should I complete the wall?

Me voilà dos au mur

attendant ma piqûre de rappel
- à l'ordre ? au rituel ?
et je sens qu'on me hisse
Sous moi, le monde glisse une porte
la tentation est forte d'y passer un adieu
- a distant ship smokes on the horizon

Je gagne le sommet

J'entends une scansion, ritournelle
- Ooh ma! Ooh pa! the show must go on

Serait-ce ma famille

ce vil rang de chenilles
grouillant alignement longeant la plinthe ?
Ruée processionnaire
ton pas bien accordé
aux accents unifiés
d’un chant immunitaire
lézarde sur le mur
la brique la plus dure
où naguère ma mère
au fur et à mesure
de son besoin d’avoir la main mise sur tout
aimait limer en pointe
ses ongles de saindoux
comme on boit de l’absinthe
Femme, d’entre les fous, complainte !
- Worm, Your Honour, let me take him home

Surgit un arc-en-ciel avec ses jambes sur la ville

De sa bouche infantile, il gobe les fumées
Je me redresse alors debout sur les tessons de tuile
La foule s’éparpille sous mes pieds
- I sentence you to be exposed before your peers

À bas, le mur !

 

Wall-side.JPG

tiniak © 2010 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
d'après Pink Floyd THE WALL
pour un Impromptu Littéraire - tiki#75.

 

WallCrossedHammers.jpg

 

Commentaires

  • "Derrière le mur", c'est un thème que j'aurais aimé développer mais je n'ai pas assez de temps dispo cette semaine, je préfère faire des petites visites chez les uns et les autres pdt mes moments de pause.
    J'aime bcp ce que t'ont inspiré les Pink Floyd, il y a des images fortes.
    Sourire
    Vanina

Les commentaires sont fermés.