Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chanson d'automne

Pin it!
(chanson de genre tsoin-tsoin)
feuille-morte.jpg

Les feuilles mortes, mortes, mortes
'faut que j'en sorte, sorte, sorte
avant de prendre un coup de pelle
un coup de trop dans la cervelle
ou que me pousse un champignon
là, sur le front

Les ciels d'automne, tonnent, tonnent
qu'on leur pardonne, donne, donne
d'être si longs que cramoisis
crème framboise sous le gris
éclaboussant - courbé le dos,
tous les manteaux

Ah, c'est pas des façons de vivre
pas des manières à suivre
d'écouter aux portes les cuivres
qu'on frotte au chiffon à salive
tristesse
langueur
et le goût pour le Mahler

Les vagues longues, longues, longues
de ce love song, song, song
au vrai me cassent les oreilles
cure ou Satie, c'est tout pareil
une froide tasse de thé
endimanchée

Les cartes lentes, lentes, lentes
de la patiente, chiante, chiante
c'est du rêve que l'on oublie
la vie qui ne fait pas un pli
qui s'arrange l'inéluctable
dessus la table

Oh, c'est trop de peine à souffrir
trop de rengaine à gémir
que ces violons, que ces pianos
et tout l'ennui de nos marmots
soupirs
murmures
et le goût déconfiture

C'est l'heure hélas, lasse, lasse
où tout s'efface, face, face
les chants qu'on aurait chanté mieux
si l'on n'avait baissé les yeux
les yeux qui perdent leur été
dans le foyer

Les feuilles mortes, mortes, mortes
'faut que j'en sorte, sorte, sorte
avant de prendre un coup de pelle
un coup de trop dans la cervelle
ou que me pousse un champignon
là, sur le front

Ennui_1914, by Walter Richard Sickert.jpg

illustration : Ennui, Walter Sickert - 1914.
tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK - tiki#54

et maintenant, en musique ?

 

 

Commentaires

  • j'étais sûre que tu laisserais pas passer le défi sans le relever ! Ah toi, quand on te cherche... ;o)

  • Ouich ! Ben chui pas seul à manger de l'omelette... Hein ?

  • hé hé
    sauf qu'ayant émigré dans les contrées sudistes, où les vaches font bêêê, j'ai l'omelette tristounette...
    bon, y a pas d'quoi filer chez le psy, lô !

  • ici l'alu est sur l'emballage... mais l'homeless y est en terre happy.

  • commentaire psy en passant : si tous les clients écrivaient et chantaient aussi bien que toi, ce ne serait que pur délice :o)))

Les commentaires sont fermés.