Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

verbes hauts (mno)

Pin it!

mourir :
 Combien de fois, allez, t’aurais-je entendu dire
 mon cœur, je veux mourir
 et sitôt rebondir de puérile vigueur
 
 Tu me fatigues, allez, de là je crains le pire
 ma peine : de finir
 dans un affreux soupir sans savoir à quelle heure

 La triste vanité de cet obscur empire
 qu’un rémanent désir
 porte jusqu’au loisir de jouir du bonheur

 Quand je peux m’enivrer du plus simple plaisir
 d’un jour s’entendre dire
 qu’il est bon de chérir ton âme et ton odeur
; finir ses devoirs quotidiens en renonçant à en connaître la note.
- Mourir, baignant ses mains aux fraîcheurs du feuillage,  / Joignant ses yeux aux yeux fleurissants des bois verts, / Se mêlant à l'antique et naissant univers, / Ayant en même temps sa jeunesse et son âge  [Anna de Noailles].

naître* :
 J'avais un père mettable
 qui me fit naître impaire
 en s'étant mis minable
 un jour avec ma mère

 Je suis un père rieux
 flanqué de deux nuages
 l'une marron et bleu
 l'autre pas davantage

 Faut-il qu'un père l'ait manqué
 même d'un saut de puce
 le courage a jeté
 la sienne dans ce bus
 qui s'éternise au loin ?

 L'un perd, l'autre gagne
 sa rive inexplorée
 Un père-île s'éloigne
 ça arrive, tu sais

 Tant père le fil déroule
 qu'à la fin il se brise
 Des deux laquelle viendra
 lui loger une bise
 avant trop tard déjà ?

 Pas terne, austère
 ce que Pater n'ose taire...

 père mise
 erre
 habilite
 et
 meurt

 sentez!
 mes fleurs chanter
; échapper au néant, rejoindre sa nature, y tenter l’aventure, et retour à zéro.
- Paris de ta triste asphalte / on me croît être le fils / Et naître crapauds et lys / Du silence de mes haltes [Jean Cocteau].

oser :
 Ne couvre pas de rose
 ton sein qui là repose
 si j’osais

 J’en blanchirais l’osmose
 et ta gorge déclose
 brûlerait

 Quand le doigt qui l’arrose
 d’infertile lactose
 goutterait

 Mais ce désir implose
 ton somme lui impose
 le secret
; agir enfin en accord avec soi, de là, réaliser un vœu, joindre le geste à la parole…
- A deux reprises, hier et avant-hier, il avait été lâche et il n'avait pas osé. Maintenant, en ce premier jour de mai, il oserait et elle l'aimerait [Albert Cohen].

 

* poLèmes précédemment parus sur pavupapri

teddy_bobineG.jpg

________________________________________________________
retour au SOMMAIRE DE L'ABECEDAIRE

tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Les commentaires sont fermés.