Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

verbes hauts (jkl)

Pin it!

jouer :
 pour ne pas jouer avec le feu
 il faudrait être sot
 comme un seau vide d’ohs et d’ahs
 mais rempli d’eau

 pour ne pas bousculer le sort
 il faudrait être chat
 pas comme un fringant chamois d’or
 mais bête chat

 pour ne pas déranger pépère
 il faudrait être mûre
 pas de ces tristes murs de pierre
 mais mûres mûres

 et pour ne pas tenter le diable
 il faut… je ne sais quoi
 - une âme pure et vénérable ?
 ce n’est pas moi !

; réinvestir l’acquis concret dans un espace imaginaire où fonder à loisir le réel à nouveau.
- Avec le violon, il faut choisir : ou bien tu joues juste, ou bien tu joues tzigane [Boby Lapointe].

[k]... à suivre...

lire :
 délire tes yeux
 c’est boire une noisette
 un chocolat crémeux
 et s’en faire une fête

 et prolonger la fête
 à lire au fond des tasses
 où de tendres promesses passent

 délire tes mains
 c’est voler aux oiseaux
 les plumes du matin
 et tous leurs trémolos

 et de ces trémolos
 vibrant au bout des doigts
 s’assurer qu’on n’aura pas froid

 délire le monde
 c’est repeindre la terre
 sa pierre plate et ronde
 est un galet dans l’air

 et ce galet dans l’air
 trace des ricochets
 sur l’onde où je t’ai retrouvée

; prendre du sens avec les yeux de l’âme.
- On lit des phrases entières. Ma sœur les écrit au tableau. Le tisserand tisse la toile. Les tuiles du toit tiendront tout l’été. Elle suit chaque syllabe avec le bout de la règle en bois. Ma sœur dit répétez avec moi,… [Monique Wittig].

* poLèmes précédemment parus sur pavupapri

 spichka.gif

________________________________________________________
retour au SOMMAIRE DE L'ABECEDAIRE

tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • n'arrête pas de jouer avec le feu et de nous donner encore à lire et délire, mais n'oublie pas entre deux de kidnapper kékun... ;o)

  • na pas trouvé de mot d'auteur qui vaille d'être versé ici (kidnapper, oui; kilométrer... ça prête pas beaucoup à la poLésiche)

    je cherche encore...

  • ben... en même temps l'auteur le plusse important ici, c'est toich... pis t'es poLète oui ou merde ?
    alors t'as le droit de nous servir du "koaler" (faire un câlin doux comme un koala) "kiwiter" (être sucré et fondant mais des fois piquer un peu), "képiner" (opiner avec un képi, ou piner un kéké...)
    Bref : cépoça qu'on appelle la "licence poétique"???

    ;o))

Les commentaires sont fermés.