Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quarte sans nuit

Parce qu'il est des heures sombres où certain souffle d'âme a besoin qu'on l'accompagne jusqu'au jour qui est au bout de la dernière nuit.

A Milady,

quarte sans nuit

rien n'est sombre, pas même l'ombre
qui s'étend quand la vie fuit
sa lumière est plus austère
mais dans la pénombre luit
l'image si davantage
nécessaire à l'infini
tourment qui nous prend à l'âge
d'y voir clair en pleine nuit.

c'est à l'oeil que vient le deuil
de l'être qui est parti
de ce côté-là du seuil
en nous laissant tous ici
la mort, peut-être un écueil
entre mer et ciels de gris
mais des sirènes l'accueillent
perçant de leur chant la nuit.

lumière, dis-moi lumière
que vois-tu à travers l'huis
ouvert sur tous les enfers
brûlant tous nos appétits ?
le vois-tu cet être cher ?
le vois-tu, lumière, dis ?
me laisseras-tu, lumière
marcher sans peur à la nuit ?

ombre, tu n'es pas du nombre
et ta chimère obscurcit
le cortège à mine sombre
dont chaque pas te poursuit
tu n'es qu'Une, comme Lune
ton masque déjà blanchit
quand pareil(le) au Soleil
je viens déchirer la nuit :

tout n'est pas dit.


A Milady, norbertiniak © 2008 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • J'aime bcp.

  • fort bien écrit !! je te félicite pour ce texte à la fois poétique et touchant ..tres touchant !
    PS: je t'invite à découvrir une chanson de mon répertoire ..à bientot !!

  • Par une nuit sans ombres ! Il est chouette ce texte.

    Au fait ? Norbertiniak le frère de louibertiniak ?

  • @ c çuikidikyié : eh ben, voilà, on s'réveille....
    mon premier pseudo sur la blogo était norbert... d'où tiniak pour le second - mais pas seulement. May en a touché quelques mots sur son blog (la chie**e!).
    quoi ?
    oui, on s'aime, mais bon. justement.

  • MERCI pour tes mots puissants, si justes. La poésie sait faire tant passer. La poésie ne s'explique pas, mais se ressent.
    La poésie des émotions comme un arc en ciel.

    Et toi, Norbert Tiniak, tu as de magnifiques plumes.

    V V V V
    V V V V
    V V

    Très sincèrement.

Les commentaires sont fermés.