Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mirabelle

  • mirabelle au café

    02b1dc39eda5270552ff1e8f8816d87e.jpg

    pour sa copine on dit Framboise, appelons-la Mirabelle

    et voyons comme s'apprivoise la donzelle

     

    elles ont pris place en bout de table, à la terrasse du café

    où nous étions venus fêter la fin d'une saison minable

    Framboise accorte et adorable et pleine et souriante à souhait

    introduisit sa camarade à notre vivante tablée

     

    Mirabelle de blanc vêtue, nous la joua façon pucelle

    mais dans son regard tendu se lisaient d'autres bagatelles

     

    je ne résistai pas longtemps à lui titiller le fantasme

    l'interrogeai sur le marasme où pataugent ses sentiments

    elle expliqua du bout des lèvres, mais l'oeil aussi serein que franc

    qu'elle n'était pas de ces gens qui s'oublient à la moindre fièvre

     

    sous la peau fine et résistante coulait le jus de Mirabelle

    animé d'une palpitante émotion toute charnelle

     

    persistant dans mes intrusions, je lui dis cru tout mon désir

    comme j'aurais bien du plaisir à faire la démonstration

    que ses charmes sont évidents et attirants et consommables

    nous étions, au coin de la table, accoudés tels des confidents

     

    son haleine exhalait du feu, cuisant le jus que Mirabelle

    secrète jusqu'au fond de ses yeux d'hirondelle

     

    je vous entends : alors, ça vient ? tu lui mets la main au panier ?

    tu la lui mets, dis! tu l'as fait ?  il est comment son popotin ?

    dire que je lui pris la main et puis le sein et puis la fesse

    achèverait dans l'allégresse l'alternance de ces quatrains

     

    tout bonnement, il n'en fut rien ; et dans mon ballot de ficelles

    j'entretiens ce tout petit lien qui me rappelle Mirabelle

    d5b61c9a31429da85534fce87dadf880.jpg
  • pour un baiser de Mirabelle

    5b12efa5da644c99f6827a4065eaaea0.jpg

    Pour un baiser de Mirabelle
    il me faudra être infidèle
    à ma confiture d'airelles
    il me faudra changer de goût
    à mes vieux trucs, tordre le cou
    et dérouler d'autres ficelles
     
    Pour un baiser de Mirabelle
    j'ai déjà chaud sous les aisselles
    j'ai le palpitant qui chancèle
    j'ai dû encourager mes yeux
    à des regards moins vaporeux
    et minorer mes décibels
     
    Pour un baiser de Mirabelle
    je ne crains plus que m'ensorcèlent
    ses impostures de pucelle
    quand je sais bien qu'elle n'est plus
    à l'âge où l'on est ingénue
    et que sa candeur est charnelle

    Pour un baiser de Mirabelle
    je dis adieu à mes courriels
    je débranche mes péritels
    et je renoue avec l'effort
    de mieux entretenir mon corps
    ou de me taper la vaiselle
     
    Pour un baiser de Mirabelle
    je vais redéployer mes ailes
    et aménager la nacelle
    dans laquelle je veux l'emporter
    dans des nuées décomplexées
    où tout lui dira qu'elle est belle
     
    Pour un baiser de Mirabelle
    je peux mourir d'ombre et de fiel
    je peux surgir d'aube nouvelle
    être romantique à nouveau
    marcher sur le pont Mirabeau
    me perdre en de sombres rituels
     
    Pour un baiser de Mirabelle
    Pour un baiser de Mirabelle
    Pour un baiser de Mirabelle

    4b8302a9ac2fee4446e069b53eafb446.jpg