Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avec bémol à la clé

  • Uchronies pariétales, en si

    Pin it!

    Si le ciel avait eu moins d'ors au chevalet
    Si la chair ne souffrait plus de ses abandons
    Si la mémoire avait l'élégance d'un bond
    Si le vent ne soufflait que de tendres versets

    Si la danse de l'arbre inspirait le nanti
    Si l'ombre n'abritait que la fraîcheur du jour
    Si le nombre n'était qu'une somme d'amours
    Si la pierre entendait ce que je te confie

    Si l'organe océan venait à l'être l'humain
    Si les champs souterrains n'avaient plus de chaleur
    Si la main s'arrêtait au regret d'une fleur
    Si les graves élans n'avaient plus de destin

    Si l'agneau s'amusait de finir en méchoui
    Si le sang n'était pas si rouge qu'on le voit
    Si le verbe riait d'être porté en croix
    Si le peuple n'était pas qu'un vaste gâchis

    Je croirais en un dieu qui n'a pas de vie sage
    Je peindrais davantage une voie d'espérances
    J'applaudirais des deux l'égalité des chances
    Je fermerais les yeux sur les pauvres adages

    Et puis, avec un mal au dos
    enfin, j'aurais compris
    la grotte de Lascaux

     

    poésie,lascaux,delphine signol,saltimbanques,cosmogonie,uchronie

    tiniak ©2016 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    pour un Impromptu Littéraire - tiki#260