Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sous le grand dais, Gisela !

S'il faut qu'un jour soit le dernier
Ô puissant Noun, qu'en sera-t-il ?
Une griffe pour plaidoyer ?
Seule, et livrée aux imbéciles ?...

Le Sphinx observe l'horizon
les yeux dans son Régulateur
(alors...)
il sourd un grognement de Lion
de sa très statique splendeur

"- Eh, m'interroge Gisela,
comment s'étiole une pensée ?
(disons...)
- Du confort d'aller pas à pas
sans vraiment savoir où aller ?"

Gizeh, dans son dos, coule une ombre
Résolument énigmatique
Absolument dédiée aux nombres
N'arguant que de pure métrique
Délivrant un message sombre

Donc, par les questions qu'il me pose
à l'orée de son paradoxe
(voilà...)
il me faut entrer en osmose
delta se pointe à l'équinoxe

"- Ah, ça ! c'est finement joué,
me sussure le Nombre d'Or,
(et ouais...)
mais, vois l'état de ta bouée,
depuis le Déluge et Gomorrhe !"

Isis, allons jusqu'à Douât
quoi qu'en coûte cette aventure
(money ?...)
Mais non ! La main de Maât
et son air, par exequatur !

"- Sinon, y a quoi à la télé ?
- Des blins qui fouillent des entrailles.
(et merde !)
- Ah, bon... Rien sur l'antiquité ?
- Un truc : Le Dais est sur la Paille"

 

tiniak,poésie,gizeh,nombre d'or,Maât,Isis,Dash,équinoxe

tiniak ©2018 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

 

 

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel