Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bats-toi !!

Mes lèvres s'animaient sur des hanches fragiles
en jouant du saxo dans un harmonica
et puis, ceci, celà, et d'autres tralalas...
elle est venue, tout droit, vers mon rire imbécile

Oui, l'heure était magique et le port endormi
la marée fénéante (ou bien c'était pus tard ?)
Je lui ai pris la main; elle apprit mon regard
sur le pavé de Nantes où s'affairait la nuit

Nil nove sub sole ! Nous savions nos confins :
le coût d'un peine-à-jouir et le prix de nos larmes
Il n'aura pas fallu que l'un l'autre on se charme
tout était dit d'un trait sur un zinc incertain

***

Comment je fus son frère, elle, ma sœur, c'est fou !
Nous nous sommes sertis autant qu'il est possible
- deux cœurs énamourés dans un souffle impassible
et mûs par le même heur de tomber à genou

Ô fille ! Fière au calme et Soyeuse Jalope !
Tu m'as rouvert les yeux sur mon envie de vivre
et je t'ai répondu, chaque jour, par un livre
et tu m'as rendu larme en écrasant mon clope

Eh, furie ! Ah, revêche ! Oh, vibrant dévidoir !
Il pleut sur ta calèche et, sur ton Œuvre au Bleu
(ma pâte demi-sèche où s'arrimaient tes yeux)
s'écoulent les tattoos qui savent ton histoire

Un vent froid est passé; il pesait quelques tonnes...
Il m'a coupé le souffle et il a pris le tien
Nantes s'est rabougrie comme peau de chagrin
Deux sourires vosgiens veillent sur nos personnes

Regarde, je te vois ! Tu as quitté la foule
(tu l'avais en horreur, sauf à la chahuter...!)
fait de moi la demeure où je viens t'embrasser
en sifflant sur mes doigts un air de Liverpool

***
Bats-toi, mon cœur ! Bats-toi !
(..."Pas toi, mon cœur... Pas toi !!"...)

Au-revoir impossible ?
...alors, bonjour Encore !!

Ton nom, c'est mon trésor
ton sourire ma Bible !!

 

 tiniak ©2018 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Pour Nickeee (Oh ! L'Appel d'Air)

Écrire un commentaire

Optionnel