Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tableau noir

Ça paraissait pourtant simple, non ?
Sur le tableau, un coup de chiffon...
Sur le sol nu, cette serpe, hier
laissée, à dessein, pomper la terre
coupe, en sous-main, trois ou quatre joncs
défriche
un problème, réputé fortiche
tu le connais, c'est ton seul oubli
l'aveu qui te mande ici

C'eût pu paraître simple, sans
la chorégie des reniements
orchestrée par cet Oeuvre au Noir
saturé de signes - c'te foire !
à la rentrée des sentiments
confus
s'interrogeant sur leur vertu
n'ayant d'yeux que pour la maîtresse

Ç'aurait passé pour déguen
mais tu as levé la main
enfantin, le doigt dressé
les yeux droits sur la question
petit con !
Tu t'es ouvert au massacre
L'ombre est désormais ton sacre

C'était facile, allez !
Pourquoi me massacrer
- tu sais, à la sortie ?
C'était du tout cuit
cette fantaisie
sans aucun esprit

Tu m'as haï, je te hais !

Tableau Noir, qu'as-tu réveillé ?
Détresse...

 

black,rentrée,tableau noir,blackboard

tiniak ©2017 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
pour un Impromptu Littéraire - tiki#291

Écrire un commentaire

Optionnel