Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réduction de parlotte

(au sang crémé monté au beurre)

Petite fleur au nom connu d'émoi
que les corbeaux musardent, restant coi
Tes vivaces couleurs, chéries des bois
viennent combler ma peau d'une autre foi

Joli poli caillou millénaire
ourlé par les flots d'une rivière
accordons nos pouls de rude chair
à nos prompts ricochets sur l'amer

"- Eh ! Quoi de neuf au point de fuite ?"
"- L'amour, mon amour, qui t'invite !"

Un ciel meurt à son ponant
Je vais lui brosser les dents
Lui me signe sur le front
une rougeur de pardon

L'amour est un éveil
au tracet de soleil
entre crème et oseille

Je sais qu'il est là
- fillote !
dans mes agrégats
- parlotte !
d'ocre brut et mat

J'entends qu'il chante
que sa tourmente
est une attente
en libre pente

Je les aime
ses dilemmes
son poème

Son coeur
sa fleur
ses heurts
j'en meurs

Oh,
l'Homme !
Ômmmmmmmmmmmmmmm

poésie,ponant,réduction d'échalote,ricochets,bouquet

tiniak ©2017 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
pour un Impromptu Littéraire - tiki#287

Commentaires

  • Merci à toi pour ce regard sympa, Loïc.
    Reviens quand il te plaira ⏳

  • Content de revenir te visiter Tiniak (did you remember ?) quoi de neuf pour l’amour ? Lorsqu’il chante tout va bien ! Joli texte fort habile !

Écrire un commentaire

Optionnel