Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bout de quai printanier (à Lyon ?)

Je te vois... comme tu respires
J'entends le sang sous l'ivoirin
J'abouche ton prochain soupir
J'affleure au secret de ta main
J'y hume nos derniers plaisirs

Une ombre hivernale s'écoule
où le sol prend feu dans ta pose
automnale, éthérée, morose
Deux belles saisons s'y ampoulent

Tu recueilles mon exsudat
à bout de doigt, un rouge à lèvres
et l'aveu d'une sourde fièvre

Une perle sur le front plat
se désole à n'en plus finir

Pour moi, je creuse une traboule...

 

poésie,Marie Laurencin,aquarelle,exsudat,trabboule,ombre,quatre saisons

tiniak ©2017 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
pour un Impromptu Littéraire - tiki#285

Commentaires

  • Voila l'amour qui roide sur le quai ..Il suffit de prendre (ou d'attendre) le bon train afin de faire le plus beau voyage à deux !!

Écrire un commentaire

Optionnel