Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jodel 2015

Pin it!

Un jour, se fera jour un autre soir
Je t'en garderai une poire
pour cette joir
de voir surgir par les trottoirs
de longs rangs de bibliomarbres
levés contre les vains palabres
et pour tous les enfants mort-nés
de n'avoir voulu respirer
l'odeur de mors
qu'On désirait leur enfourner
profond, dès leur premier essor
 

Un soir cherra sur lui-même L'An-Nuit
Plus rien n'en fuit
juste l'entour
sonore et imprégné d'amour
à chanter son gentil refrain
"Tous les conflits se sont éteints"
T'imagines ?
Finis viols, tueries z'et rapines
Quel heureux festival !
Des femmes, des hommes, sans mal
dansant leurs vies, main dans la main
sans se promettre, mais créant leur Lent Demain
 
Une nuit reste là-dessous
les crocs acérés, les yeux fous
prête à bondir
à lorgner les vieux repentirs
à se régaler de venin
soufflant sur les miettes de plaint
écrasante de maladie
sous l'appeau
qui susurre à l'oreille son ordre nouveau
 
Quoi ! Tout se jouera au matin
- au matin neuf et très étrange
passé de la poire à l'orange…
du Jodel
qui saura comme l'âme esseule
mais que le cor
du fond des lois, nous porte à nous aimer plus fort
 
Taille haut ! Taille haut ! dans les nuages
la cime des rêves en biais
Lie-moi à tes verbes anglais
Ô, ma Rousse Chienne Andalouse
pleine dans ta toile de Blues
où tu recueilles mes hommages
 
La nuit qui viendra sera nôtre
Elle aura le goût de l'épeautre
aussi brute et vivace en bouche
Au mur bavera une mouche
Pris dans son kaléidoscope
nous éprouverons le regret de n'être nyctalopes
 

poésie, nyctalope, fumée, rêve, tiniak

tiniak ©2015 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • Moulalaaah...
    T'es grave attaqué du Cerf-Veau, dis donc, garçon !
    C'est si grave que ça la paronomase ? Huh huh ! #woupla # winkFirst

Les commentaires sont fermés.