Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

corrida (talk show blues)

Pin it!
Trop d'yeux frais pour la dérobade
si peu à fredonner en chœur
Une foire est sur les hauteurs
de la citadine parade
 
À peine a fleuri la tulipe
au fulgurant anonymat
que se fomente un attentat
au square où passe l'archétype
 
Les bruits de pirates hardiesses
couvrent le murmure amoureux
lissé de cheveu à cheveu
pour que les âmes se caressent
 
Kératine hélicoïdale
au bouclier de mélanine
qu'assignes-tu l'hémoglobine
aux fers complexés ou au pal ?
 
Sarabande au front imbécile
- et quoi, pour quelques quarante acres ?
ton vil et aveugle massacre
glisse une perle noire au fil
 
Hurray, hourra et hallali !
La bête est morte dans l'arène
pour la joie de la bête humaine
qui rentre coucher ses petits
 
On - ce con qui ne dit son nom !
va bientôt se taper la cloche
un mouchoir noué dans sa poche
pour la prochaine expédition
 
Watusi, heureux bovidé
broutant bien loin de nos collines
c'est ton frère qu'On assassine
en tuant le mien sous mon nez
 
Belliqueuses substitutions
qui saccagez à qui mieux-mieux
la folie vous crèvent les yeux
d’œdipienne malédiction !
 
Libidineuses catastrophes
vous vous racontez à l'écran
arguant de votre incontinent
pour justifier vos apostrophes
 
Urémies de l'humanité
vous conchie comme je vous pleure
mais plaise aux amis que j'en meure
s'il n'est de solution qu'armée
 
Et quoique j'aime l'ombre fraîche
où reposent mes deux enfants
je ne les céderai pourtant
jamais à vos pensées trop sèches
 
Sinusoïdal appétit
l'enfantine curiosité
saura toujours vous opposer
la ténacité de l'esprit
 
 

alarmes

tiniak ©2014 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
Où l'illustration s'honore :
...'cause we haven't been paying attention...
 
Et encore, merci à Sam Nô ;) Brother in roar
 
 

Les commentaires sont fermés.