Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

connivence particulière

Du septentrion
à ta bouche australe, offerte
un rêve sans fond
une porte grande ouverte

J'y plonge sans bruit
sans craindre que ne m'en sorte
Mon songe à la nuit
vogue sur ta vague forte

Au-delà d'un jour
solaire ou de Bételgeuse
je vais à l'amour
sur des larmes capricieuses

Abriter mon corps
et ses prétentions célestes
des vains météores
et de leurs nuées funestes

Je brûle sans air
plus se réduit mon approche
comme en l'atmosphère
s'effrite la faible roche

Tu n'auras de moi
infiniment minuscule
qu'un acte de foi
logé dans ma particule

hep !

tiniak ©2012 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
[9-7-2012]

Écrire un commentaire

Optionnel