Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ultime, s'entend-ce ?

197908062.jpgEt passe
à grandes enjambées
sur le cirque bondé
la seule menace vraie

Je me la figure un sourire
mais ne l’ayant, à moins le pire, jamais vue
je ne sais déjà plus qu’en dire
à sa venue

C’était l’heure ?
Mince !
Oui, mais celle pour qui j’en pince
Oui, mais le fraternel ami
Oui, mais le dégivrage du frigo
le beurre !
ces mots qui ne seront ici
plus jamais à demeure
J’en rage !

Et donc, alors, pourquoi
tout, le carnage !
Quoi ?

Même ces deux, là
qui me portent, là
chair à chair
ma paire de fleurs
En terre ?!
Mon œil !

Tiens, j’en garde un
sur mon jardin
et l’autre au fond de mon cercueil

Mais oui, ma sœur :
pour tancer l’heure

poucet_puzzle2.jpg

tiniak - carnÂges © 2011 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK 
" I ain't wasting no more time!! "

Commentaires

  • Corps
    déjà pourri
    où je n'habite plus

    Corps
    il est seul
    il n'a vu passer personne !

Les commentaires sont fermés.