Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

verbes hauts (abc)

Pin it!

adorer :
 Il n’est pas d’ici ou d’ailleurs rien que j’adore
 plus que ton pas venant à moi dans le silence
 ainsi qu’en ce moment tout ce à quoi je pense
 est contenu dans ce feulement que j’implore

 Il n’est pas d’avant ni d’après que cette vie
 où le soleil ne luit que pour créer ton ombre
 et la nuit dévoile ces étoiles en nombre
 pour éclairer ton rêve où s’abreuve la pluie

 Toute chose reste sans nom sans ta parole
 rien d’agréable qui ne vaille ton sourire
 auprès de toi l’arbre entend comme l’on respire
 la vérité même semble être à bonne école

 Dire que tu m’es tout n’est rien
 si ton destin n’est pas le mien
 je m’en retourne avec les chiens dans la ruelle
 
 Et quand tu sortiras le tien
 trottinant au bout de son lien
 je dirai aux miens : ma maîtresse, c’était elle.

; vouer une passion, un culte à quelque objet qui nous occulte.
- J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer sur la bouche [Léon-Paul Fargue].

briquer :
 Allons, briquons, mon bon ami
 ci les marches du palais rose
 la Madelon a tant servi
 qu’on y a pissé quelque chose

 Et si l’on doit pousser demain
 la populaire chansonnette
 aucune rose, c’est certain
 ne s’y lerrait conter fleurette

 Fi qu’on nous tienne pour des cons
 gardons sauf notre bel adage
 selon quoi tout finit chanson
 ménageons point notre courage

 Il en va de la Nation
 comme de la paix des ménages
 Allons, mon bon ami, allons
 briquons ! briquons !

; tâcher de me rendre tout ça tout propre et en moins d’deux, je veux !
- La porte a parlé (…) On l'a nettoyée, briquée, graissée, huilée partout où on pouvait. On a versé du pétrole dans la serrure et on lui a laissé le temps de comprendre. [Claude Ponti].

caresser :
 D’espoir on ne caresse pas
 plus que du doigt ne touchera
 la vérité des anges

 Mais que cela n’empêche pas
 qu’on espère et recherche la
 compagnie de l’étrange

; imiter de la main (ou tout autre pareil aimable) le vent dans la fourrure pour apprivoiser de l’autre l’être, procéder de même de l’esprit sur l’idée (ou toute autre pareil objet).
- Ses mains avaient remué premièrement, et elles lui avaient rendu le sentiment de son corps en se portant sur ses petits seins, en caressant son ventre avec amitié, en parcourant tout le beau domaine lisse dont il lui semblait qu'elle s'était retirée pour se concentrer uniquement dans sa tête. " je ne me hais pas", avait-elle pensé encore [André Pieyre de Mandiargues].

* poLèmes précédemment parus sur pavupapri

HUITRE_2.JPG

________________________________________________________
retour au SOMMAIRE DE L'ABECEDAIRE

tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • j'adore adorer, briquer (nètoupti ?) c'est plus marrant que chez moi, quant à caresser l'étrange, j'ai déjà un ange dans ma vie alors...

Les commentaires sont fermés.