Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

révolte

  • Ce que le nôtre combat

    Pin it!

    (A sinistra, humanum est)


    C'est Déjà Ça, tel est mon nom
    depuis trente générations d'esclaves
    Tu sais, de ces enfants défaits des choses graves

    Sous un ciel des plus incertains
    je promène mes intestins sourires
    qui savent par les champs d'horreur encor fleurir

    Dans mes armoiries familiales
    se lisent tous les carnavals d'époque
    frappés du sceau des sentences sans équivoque

    Parfois même, quand je voyage
    à en oublier mon visage, oh ! rail
    tu ne m'emportes qu'au devant de mes entrailles

    Eh, cigale ! que chantais-tu ?
    « Plus jamais ça »... Le sauras-tu par cœur
    quand Le Mauvais te couvrira de son odeur ?

    Ton nom !
    Résistance ou Révolution ?
    Persistance ou Indignation ?

    Bonjour monsieur, bonsoir madame, vos papiers !
    Étoile, à bas ! L'être, morte dans le courrier !
    Couchés, soleil !
    au Val du Dormeur, les corps sont calmes, pareil !

    Bouclés tous les colliers de singe
    Écoliers, rapportés vos linges par milliers
    servent de paillasson à d'autres familiers

    Œil De Verre et Jambe De Bois
    Dites, déjà, vous chantiez quoi ? « La Der des Ders »...
    Ça doit se chanter en canon dans les Enfers !

    Frère jacte ! Frère jacte !
    Pensez-vous ! Pas du tout !
    Je fais à la mine
    sauter ma cousine
    Ben, dis donc
    quel canon !

    Aujourd'hui
    qu'il fait bon
    sortir un peu de ses gonds

    Et Je marche - C'est Déjà Ça !
    au cœur une chanson sinistre
    mais dans la paix que m'administre
    cette main qui me tient le bras

    Cette douce voix qui me nomme
    je suis son homme

     

    Notre Combat

    tiniak ©2012 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    à mettre en regard avec "Notre combat", superbe ouvrage-manifeste artistique, préfacé par Simone Veil