Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bientôt le site

  • Au passage

    Pin it!
    Mines réjouies
    monogamies
    c'est votre fête au clocher
    L'On va jeter sur le parvis
    le riz perdu pour Yaoundé
     
    De vos élans
    vulgairement
    rebattez-nous les oreilles
    moindre en est le dérangement
    que l'alarme qui me réveille
    qui s'époumone !
    et me fait regretter tous vos klaxons
     
    Merci, bordels !
    pour le rappel
    occupé à m'en distraire
    contre votre sempiternel
    j'entends cogner mon solitaire
     
    Mais passez donc...
    Eh, rigodons !
    Nous nous verrons à la cure
    venus le temps et l'addition
    d'aller solder les aventures
    main sur le cœur...
    À qui le chardon, à l'autre sa fleur
     
    C'est-y joli
    z'et bien gentil
    À vous arracher des larmes...
    Pour en apprivoiser le puits
    mieux vaut silence que vacarme
     
    Cerise d'or
    sur le décor
    sagement, ne dis pas mot
    Va-t'en jeter sur d'autres sorts
    des lents couchants le placébo
    jour après jour
    jusqu'à la lie des passables amours
     
     

    Laurence Le Masle

    tiniak ©2014 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
  • dans le regard de Gaëna

    Pin it!
    dans le regard de Gaëna

    pff la la, ces yeux !
    pff la la, ses yeux, la la!
    pff la la, ces yeux-là

    ceux de la Dame des Bois
    (cette âme de Gaëna)

    ces yeux m'enchantent
    aussi, je vous la chante

    et retourne de ce pas
    ses yeux tout au fond de moi
    que j'y vois clair
    que j'y vois clair
    que j'y vois clair au-delà

    là ?
    là !

     

    illustration : Gaëna Da Slyva (détail)

    tiniak ©2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
    inspiré par une photographie de Gaëna Da Sylva
    extraite de sa CHAMBRE NOIRE