Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Considérante cosmogonie

Pin it!

Je me suis réveillé, la tempête était là
sauvage et ravageant des fronts sempiternels
Je fus éparpillé en tant de ribambelles
qu'il est d'exponentiels trajets et rectorats
par les landes cosmiques

Dès lors, j'eus mille vies, plus une autre à lutter
avec les rugissants, et seule, à l'épicentre
à donner de la voix par la force du ventre
en n'ayant pour appui qu'un peu d'ombre à ses pieds
signifiante et tantrique

La multiplicité ensemençait le jour
et piquait sur la nuit des yeux mirobolants
tandis que ventre et signe, irrévocablement
investis par le chant, unifiaient leurs contours
dans un geste identique

Oh, danse, densité !
Fuse, diversité !
Je suis le monde seul sans être seul au monde

La tempête passée
un jour d'éternité
m'éveille à la pensée qu'être, qu'aimer se fondent
sur une mécanique
songeuse et organique
vivace arithmétique
faite de chair et d'ondes

Métaphysique m'en, Féconde !
Sensuelle Joie furibonde !

À la belle - et dans la seconde
où le rouge et le blanc se mêlent
de nous faire un sang d'immortels
sous le ciel qui grossit déjà
une tempête à bout de bras,
je me lance en un tour de fronde
contre de sinistres constats
immondes
auxquels je ne me résous pas
mais destine mon potentiel
Tantra !

poésie,tantrisme

tiniak ©2013 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK
pour un Impromptu Littéraire - tiki#176

Commentaires

  • Je suis le monde seul sans être seul au monde...

    La tempête passée
    un jour d'éternité
    m'éveille à la pensée qu'être, qu'aimer se fondent...

    Magnifique...

  • Merci à vous, Dame des Bois de Gahenne.
    Votre passage sur cet espace est toujours un plaisir ;)

Les commentaires sont fermés.