Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cave canem

  • cave canem

    Pin it!

    (chien, mais chant)

    Mouf (bas latin)

    C'est du sport !
    - et je ne m'y reconnais pas,
      mes trésors,
    que de tenir à bout de bras
    vos pensées lapidaires
    et tenter d'y mettre lumière
    (mais que s'inquiète le bon chien
     qu'on ait décoré le sapin ?
     c'est du sapin toujours...
     Et qu'il fait bon pisser autour !)

    C'est pitié !
    - et je ne sais pas en user;
    mon billet
    que toutes les inimitiés
    se font liqueur de poire
    quand vous piétinez au boudoir
    (Que ne tenez-vous votre chienne
     quand le mien en veut à sa couenne,
     madame !
     Nature a ses retours de flamme...)

    C'est ainsi ?
    - Allez, je vous entends d'ici :
    "C'est la marche du monde
      et depuis que le monde est monde"
    Ronde lune !
    Vertes prunes !
    Qui faut-il secourir ?
    Le Canaque ? Le Maori ?
    ou la voisine et son marri ?
    (Qu'en sais-je ?
     et d'où vient qu'il ferait plus froid
     sous la neige
     couvrant de son manteau les toits ?)

    C'est misère !
    - et, pour ça ! j'en sais quelque chose;
    ma chair,
    taillons notre massif de roses
    et tapissons nos doutes
    de pétales doux sur la route
    (Suffise à nos écueils
     que ta beauté me plaise à l'œil
     à l'âme...
     Nature a ses retours de flamme !)

    C'est misère, disais-je,
    et je n'ai pas le premier sou
    pour en solder tout le courroux,
    la bêtise et les tristes drames qui s'agrègent
    au compte débiteur
    des plus profonds élans du cœur

    Alors... ?
    De Candide, Ovide et Diogène
    quel enseignement homogène
    déduire
    pour fonder le nouvel empire
    des hommes ?
    ... faire du calva de la Pomme ?
    ... ceindre nos Jardins de clôtures ?
    autant renier l'aventure
    - la seule, au vrai !
      celle de voir le monde entier
      non comme un bouton sur le nez
      mais comme l'enfant qui attend
      un sourire de ses parents...

    Reste qu'à huit heur's moins le quart
    vient l'heur du caca sur le trottoir
    pour mon chien
    qui se contente
    de la caresse de ma main aimante

    light, pleaseAlors... ?
      Raclons au jardin le chiendent
      Buvons-en le petit vin blanc
      Hélons notre voisine hautaine
      et que mon chien couvre sa chienne.

    tiniak © 2009 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK