Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dulcinée

  • Wee-Mah-Way (Nocturne)

    C'est bien la nuit !
    C'est bien la pluie !
    L'ombre est partout striée de fuites
    Ici et là, piquée d'orange
    Belle Cybèle, nuit de challenge

    À hue, à dia
    les aléas !
    N'étaient tous ces fâcheux portiques
    irais mon mode automatique
    si droit que je sois sans mes bottes
    zivaguer, plus près de ta roulotte
    (oui mais, vois-tu, Renarde oblongue ?
    ma route est longue, longue, longue...)

    Y a pu d' soleil ?
    J'ai pas sommeil !
    Je chante à l’œil et à l'oreille

    Dès l'émotion
    c'est la mission !
    Quand qu'On appelle "Aède, à l'aide !"
    c'est là, la mission dont je procède

    -regain-
    "Les frondaisons exhalent des humeurs
    aussi de ceux qu'ont pas trouvé bonheur..."

    Allons, tant pis !
    C'est reparti...
    Filons notre Bel Aujourd'hui !
    Mortuaire, Hier, garde ton masque !
    L'orient, déjà, pointe sur nos basques

    Le charivari s'est éteint
    mais l'autocar, i' varie rien
    de son trajet, de son allure
    ni de son mépris des voitures
    Sûr ! L'autoroute, au goutte-à-goutte
    instille qu'on est loin... du mois d'août ?

    -rabiot-
    "Chaque maison recèle des soupirs
    l'humble regret de ses Ça-va-Sans-Dire"

    Des Dulcinée
    la Destinée
    perle sans bruit sur l'oreiller
    et, n'en disant mot z'à Leur Père
    nous leur serons peut-être... un frère ?
    (l'âme damée d'un sol égal
    feutre des orgues sentimentales)

    Par habitude
    des latitudes
    qui saura dire où est la cuisine ?
    Il fera beau tendre les narines
    le beurre est passé par d'autres mains
    Perdue ! la magie du "par faim !"

    Perdue, berlue
    des ingénus
    la déroute est longitudinale
    franchi le seuil de l'odre marital

    Ni nuit, ni pluie, ni même lune
    n'effacent plus ces tâches brunes
    sur le poignet
    au blanc carné
    des lents voyages avortés

    Par don, partons !
    Foin, des raisons
    qui nous feraient prendre pour miel
    des hiers chargés de missel

    Empanne, peine
    car l'aube est pleine
    Eh, pine blanche !
    Engourdis-moi tous ces dimanche
    d'infortune...!
    La route longue est opportune

    M'en vais braver
    des logorrhées
    qui me délivrent du chafouin
    le dos tourné au petit matin

    -bonus-
    "a thrill a day keeps the chill away
    love like a dagger and a sound like a 'wee-mah-way' " (*)

     

    Quichotte,Dulcinée,tiniak,roulotte

    tiniak ©2018 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

    *Adam And The Ants 'That Voodoo'