Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Impressions miel-anis

tiniak écrit pour,miel,Drouère,impressions,fleuve,icelle,plouf

Impressions miel-anis

 

Lissant, de mon carnet, une lèvre du fleuve
je viens désemparer les façades bourgeoises
du rang de peupliers, je sais qu’elles me toisent
et je les tournedose avec un pet pour preuve

Ça clapote en famille à la dominicale
l’On se dit des broutilles sans craindre l’écho
avec l’œil qui pétille au gré des plis de l’eau
Ça pèche, ça sourcille... Eh ! ça fait pas de mal

Le soir va tout beurrer à la grâce normande
et de l’or espagnol embraser mieux la craie
Je te révoque un peu comme le sait Monet
mais c’est bien du pop-art, pour nous, que je quémande

Nous, c’est un idéat de vibrations soudaines
de silence impétueux en lente confidence
le cœur tout bien heureux d’entrer en connivence
je t’espère à nouveau pour danser ma semaine

Le fleuve est pris de ris qu’un septembreux norouët
hérisse sans souci d’affraîchir l’alentour
Je sais trop qu’il en fut ainsi de mes amours
mais songer à tes yeux me donne un coup de fouet
Et du miel
qui rhabille de neuf ma ballade rituelle


tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

 

Là, tente !


L’attente est délicieuse avec ces yeux à terme
Je tiens, d’une main ferme, au collet, le moment...
L’ai-je trop ignoré cet émoi qui me prend
ou l’aurais-je nourri quand le croyais en berne ?

C’est bien ça ! C’est le jeu qui en vaut chandelle !
Maintenant que j’y suis j’en souffre le suspens
La minute est un sucre avec un goût de zan
et le temps me paraît être un autre chant d’elle

Le monde peut mourir tandis que je l’espère
Il lui faudra renaître avec son arrivée
Mon rêve s’épaissit d’une étrange matière
Je vais la reconnaître et me faire à l’idée
que la voir
c’est l’Aujourd’hui tenté de muer en histoire

tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

 

 

Plouf

 

Pour sûr, je vais plonger, comme on entre en escale
au bassin réjouissant de son visage ami
un regard étonné d’y puiser à l’envi
d’intrigants élixirs ou des orgues virales

La fièvre m’a tout pris de mes humeurs nocturnes
je grignote une prune au doux sucre charnu
et le fleuve m’abreuve (autant l’air que la vue)
au point d’en oublier la ville où j’ai ma turne

- Oublier, c’est le truc ! avant le saut de l’ange...-

Un pli de son sourire a figé tout l’instant
et l’onde et son brillant, les bruits de l’alentour
Cette goutte en suspens, j’en veux faire le tour
quand une heure avancée, tout soudain ! me surprends

Fan ! j’ai rien vu venir de la tombée du soir
(ainsi va mon histoire en ce Bel Aujourd’hui...)
Je rengorge le lack de mon visage ami
non sans me revêtir de songe urbain et noir


tiniak ©2019 DUKOU ZUMIN &ditions TwalesK

Commentaires

  • Un petit pas de fourmi chez toi, en attendant de revenir lire plus profondément...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • Ben alors, cet ordi ? Faudra attendre Noël pour avoir du Tiniak ?
    Tendres pensées mon titi
     •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrire un commentaire

Optionnel